Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Partitions / Morceaux (bien) choisis

Morceaux (bien) choisis

Par Pianiste / Dimanche 1er juillet 2012
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : Morceaux (bien) choisis Augmenter la taille des caractères de l'article : Morceaux (bien) choisis Imprimer l'article : Morceaux (bien) choisis
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : Morceaux (bien) choisis
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : Morceaux (bien) choisis
Voter (0)
Parmi les nouveautés publiées chez Henle, toujours particulièrement soignées et pertinentes pour leurs remarques techniques et annotées des commentaires des compositeurs, on retient les belles compositions pour deux pianos de Debussy. L’édition sélectionne trois de ses cinq œuvres pour quatre mains, incluant une transcription du Prélude à l’après-midi d’un faune, qui joua un rôle majeur dans le développement de l’œuvre orchestrale puisqu’elle en fut l’esquisse. Elle propose la version originale de cette transcription pour piano, accompagnée de remarques essentielles pour comprendre les divergences de cette partition avec celle de l’orchestre. À cette œuvre s’ajoutent les sonorités andalouses de Lindaraja, et le triptyque En noir et blanc, dont le troisième morceau fait une allusion voilée à L’Oiseau de feu en hommage à Stravinsky. Un bémol tout de même : le choix peu pratique de présenter les deux parties de piano sur une même page, réduisant leur lisibilité. Satie ensuite, et l’atmosphère introspective de ses Gymnopédies et Gnossiennes. Ces dernières, qui constituent une curiosité visuelle par leur absence de mesures, comportent les indications de jeu inventives de Satie. On apprécie d’autre part la prise en compte des aspects historiques de la réception de la Barcarolle op. 60 de Chopin en son temps, qui apportent des éléments d’importance pour son interprétation. On retient également la qualité des éditions de deux Grandes Sonates pour piano de Bee-tho­ven, la Sonate op. 7 en mi bémol majeur, fidèle à l’originale, et la Sonate « Waldstein » op. 53 en ut majeur dont la partition fournit notamment les annotations simplificatrices de Beethoven pour le passage redouté du Rondo. La musique de Scriabine, quant à elle, ravira les pianistes expérimentés, avec la mystique Sonate n° 10 et la Sonate n° 5, un opus phare du compositeur russe, ainsi que Vers la flamme, poème à latension retenue qui se libère dans un finale explosif.
Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz