Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Pratique / S'équiper / La musique assistée par ordinateur - Comment optimiser son clavier ?

Dossier

La musique assistée par ordinateur - Comment optimiser son clavier ?

Par François Bouchery / Dimanche 1er juillet 2012
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : La musique assistée par ordinateur - Comment optimiser  son clavier ? Augmenter la taille des caractères de l'article : La musique assistée par ordinateur - Comment optimiser  son clavier ? Imprimer l'article : La musique assistée par ordinateur - Comment optimiser  son clavier ?
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : La musique assistée par ordinateur - Comment optimiser  son clavier ?
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : La musique assistée par ordinateur - Comment optimiser  son clavier ?
Voter (1)

Quelles sont les parties de mon piano numérique qui interviennent dans la MAO ?


Le clavier

La partie concernant des touches servira à envoyer les données de notes à l’ordinateur. Si un clavier étendu comme celui des pianos numériques peut être confortable, un clavier plus réduit comme ceux des modèles arrangeurs (49/61 touches) se révèle suffisant.

La banque de sons

Elle est utilisée par le programme informatique comme un générateur de son multipiste.

L’amplification

Elle va servir à entendre le résultat de son travail avec le logiciel.

Les caractéristiques techniques essentielles

La sensibilité au toucher est la capacité de réponse dynamique du son en fonction du jeu. La polyphonie est le nombre maximum de notes que le clavier peut utiliser en même temps. La multitimbralité (ou polytimbralité) est le nombre maximum de pistes d’instruments disponibles dans un appareil, quand il est utilisé en midi avec l’ordinateur.


Que m’apporte la MAO ?

La Musique assistée par ordinateur s’occupe de la création musicale à travers la composition, l’arrangement ou l’édition de partitions, en offrant le confort visuel d’un travail à l’ordinateur. Au lieu d’utiliser l’afficheur réduit sur le clavier pour le réglage des paramètres, on visualisera toutes les opérations à l’écran, à partir de fenêtres dans lesquelles la musique sera représentée sous forme de partitions, d’événements, de formes d’onde ou de séquences. On disposera, pour ses créations, d’une large palette mélangeant la librairie instrumentale de son clavier, plus les sonorités apportées par le logiciel. On pourra ensuite retravailler sa composition à l’infini, recopier ou effacer instantanément des structures complètes de type couplets/refrains, modifier la hauteur d’une seule note, rajouter des effets, des boucles instrumentales et même du chant ou de la guitare. On réalisera ensuite le mixage de son morceau avant de graver un CD ou créer des fichiers MP3 pour partager ses titres en ligne avec d’autres musiciens. Il est également possible de lire et modifier des fichiers récupérés sur Internet et d’en retirer des playbacks pour travailler son instrument en modifiant le tempo à sa convenance, comme de lire des partitions en choisissant les sonorités de chacune des portées… bref, le champ de la MAO est illimité !



Quel équipement pour exploiter au mieux l’informatique musicale avec mon clavier ?


Un ordinateur

C’est le cerveau, pas nécessairement très puissant ni très récent, Mac ou PC. Les systèmes d’exploitations (OS) datant d’une dizaine d’années comme les plus récents seront bien tolérés par les applications.

Un logiciel séquenceur

En charge d’enregistrer et d’éditer les pistes audio/midi avant de les mixer. Certains sont spécifiques au PC, d’autres au Mac et une partie sont communs aux deux plateformes avec, de plus en plus, une compatibilité avec l’architecture 64-bit (voir tableau page 37).

Une carte son externe

Elle permet si nécessaire, d’enregistrer le son du clavier ou de toute autre source extérieure (micro, guitare, appareil électronique).

La connexion

Un câble USB entre l’ordinateur et le clavier quand il possède cette connexion. Les claviers qui n’offrent que les anciennes prises midi In/Out devront prévoir une interface midi/ USB (environ 20 à 30 euros).



Quelles sont les opérations à effectuer sur mon clavier ?

Le clavier devra toujours être relié à l’ordinateur par son câble USB. Pour l’informatique musicale, tout clavier produisant du son est considéré comme deux appareils distincts : un clavier de commande et un générateur de sons appelé « Expandeur », qui contient les instruments (schéma ci-dessus). Ces deux parties doivent être séparées dans le cas d’une utilisation MAO et il existe pour cela la fonction midi appelée « Local on/off », qui permet de couper la connexion entre le clavier et son générateur de son. Cette fonction se trouve généralement dans le mode Système ou midi de l’appareil. Une fois mis en mode Local off, le clavier n’intervient plus que pour entrer les données.


À quoi sert une carte son et puis-je m’en passer ?

Contrairement à son appellation, la carte son n’en possède pas ! Il s’agit en fait d’une interface audionumérique chargée de convertir un signal analogique provenant d’un micro, d’une guitare ou d’un clavier en une séquence numérique compatible avec l’ordinateur.En sortie, l’interface reconvertit les sons qu’on ne pourrait pas écouter en numérique vers les enceintes ou le casque. En réalité, chaque ordinateur possède déjà son interface audio, suffisante pour le multimédia. Pour démarrer en midi, la carte son n’est donc pas indispensable. Elle n’est nécessaire que dans le cas où l’on souhaite faire un enregistrement audio de son clavier et utiliser des instruments acoustiques ou électriques (chant, guitare, synthés). Le prix d’une carte son adaptée à la MAO débute à partir de quelques dizaines d’euros. Elle peut parfois servir d’interface midi et plusieurs constructeurs proposent un logiciel séquenceur en bundle avec son achat.



Comment fonctionne le système MIDI ?

Le MIDI, formé des initiales de « Musical Instrument Digital Interface », est un protocole établi en 1981 par les constructeurs de claviers afin de faire fonctionner entre eux plusieurs appareils électroniques liés à la musique, au travers d’un langage numérique. On peut le considérer comme une sorte de partition électronique. Une configuration midi basique se compose d’une partie physique (un ordinateur, un clavier) et d’une partie informatique (un logiciel d’enregistrement midi appelé séquenceur), dont les éléments restent connectés entre eux en permanence. À la différence d’un enregistrement audio, le système midi ne retient que les données de commandes indépendamment du son. En jouant une partie au clavier, on transmet seulement les informations du jeu au séquenceur (les notes jouées, les volumes, les programmes choisis, les mouvements de la pédale, etc.). Celui-ci enregistre alors ces données et les renvoie au clavier qui rejoue la partie à l’identique avec la même sonorité, pendant qu’on ajoute une autre piste avec un autre son … et ainsi de suite ! On peut retravailler (éditer) facilement chacune des parties enregistrées grâce aux fonctions avancées du logiciel (modification de hauteur de chaque note, déplacement, copies, etc.). Avec un seul générateur de son multitimbral,le midi permet de réaliser un ar-rangement comprenant jusqu’à 16 pistes, avec les instruments provenant de la librairie de l’appareil.


Comment accéder aux différentes sonorités à partir du logiciel ?

C’est le logiciel qui, à travers la piste sélectionnée à l’écran, est chargé de faire l’aiguillage vers le programme qui contient la sonorité choisie, pour chacune des pistes de l’orchestration. Afin de faciliter les recherches fastidieuses, un standard d’organisation a été établi pour les 16 familles d’instruments les plus courantes, correspondant à 128 sonorités. C’est la banque General Midi (GM) (photo ci-contre) dans laquelle un numéro de programme correspond toujours au même instrument, quel que soit le générateur utilisé. Par exemple le numéro 49 du mode GM correspond à la sonorité « ensemble de violons ». La banque GM, qui est présente sur tous les claviers arrangeurs au sein de la plupart des logiciels et sur de nombreux pianos numériques, est vivement conseillée pour ses premiers essais.



Que fait un logiciel de MAO ?

On appelle DAW (Digital Audio Workstation), une application possédant la capacité d’enregistrer et d’éditer, à la fois des informations midi (fonction séquenceur) et des fichiers audio représentés par leurs formes d’ondes (fonction Direct to Disc). Les DAWs intègrent de puissants outils de traitement du son (table de mixage, effets), ainsi que des instruments virtuels et, dans certains cas, la gravure directe sur CD, la vidéo ou l’export vers des réseaux sociaux. Certains logiciels sont plus spécialisés dans la musique électronique ou l’arrangement et d’autres dans la lecture, l’écriture et l’impression de partitions avec une librairie de sons dédiée pour entendre ses scores en temps réel (photo ci-contre, en haut).


Quel logiciel choisir pour s’initier à la MAO ?

S’il existe une myriade de logiciels adaptés à l’informatique musicale et à tous les prix, la principale qualité à rechercher quand on débute la MAO sera la simplicité. Comment rendre accessible une telle multitude de fonctions sans que cela prenne l’allure d’une usine à gaz ? On privilégiera si possible les applications en français, qui proposent un mode d’emploi clair, assortis d’éléments didactiques (astuces de prise en main, tutoriels vidéos, bulles d’assistance). Le graphisme est aussi important : icônes pas trop petites ni trop nombreuses, couleurs séparées, répartition judicieuse des fenêtres (photo ci-contre, en bas). Pour se familiariser avec un logiciel, rien de mieux d’ailleurs que de l’essayer puisque presque tous les éditeurs proposent, à travers leur site, une version d’évaluation (voir tableauci-dessous).



Comment récupérer mes fichiers musicaux ?

On pourra récupérer une composition midi sous forme d’un fichier midifile. La légèreté des informations de commandes du système midi permet de stocker facilement les midifiles et de les partager avec d’autres utilisateurs via Internet. Un midifile peut être chargé indifféremment sur une plateforme Mac ou PC et ne dépend pas non plus du logiciel sur lequel il a été créé. Il est souvent possible de transformer un midifile en fichier audio, à l’intérieur de son logiciel.



3 questions à… Meryem Maaroufi chef de produit CASIO



Arrivée chez Casio fin mai 2008 en tant que chargée de marketingopérationnel, Meryem Maaroufi s’occupe depuis octobre 2010de tous les instruments de musique en qualité de chef de produits. Claviers arrangeurs, pianos numériques et synthétiseurs, voilà son affaire !

Comment évolue la pratique musicale autour du clavier numérique ?
Nous avons été les précurseurs de la démocratisation du clavier en lançant le Casiotone en 1980. La philosophie de Casio a toujours été d’offrir des claviers à la fois pédagogiques et ludiques, particulièrement adaptés à l’auto-apprentissage. Le gros développement de nos produits est tourné avant tout vers le marché asiatique et adapté ensuite aux autres régions du monde. Il faut savoir qu’en Asie, il est courrant d’apprendre la musique par soi-même sur un clavier arrangeur et c’est pourquoi tous nos modèles offrent au moins un système d’apprentissage à partir de l’écran, avec un bonus pour la série Key Lighting, qui intègre l’option des touches lumineuses.

Comment sont équipés les claviers arrangeurs Casio pour répondre aux besoins de l’informatique musicale ?
Tous nos claviers de début de gamme (hors modèles en mini touches), sont d’abord pourvus de ports USB en mode « Plug & Play », ce qui leur permet d’être reconnus automatiquement par le système informatique sans pilote. Ils possèdent un clavier dynamique ainsi qu’une entrée audio leur permettant d’amplifier un baladeur MP3 ou une carte son.Les générateurs de son de tous nos modèles, à partir des gammes Standard Keyboards et Key Lighting Keyboards, sont multitimbraux 16 voieset acceptent le standard d’organisation du mode « General Midi ».

Quelle serait la fourchette de prix de départ pour des claviers capables d’utiliser les ressources de l’informatique musicale ?
Les claviers de la gamme standard CTK 2200, 3200, 4200 et WK 220 ainsi que le LK 280 équipé du système lumineux sont parfaitement adaptésà une première approche de la MAO et sont compris dans une gamme de prix entre 199 et 429 euros. Il s’agit bien sûr des prix publics indicatifs, chaque distributeur étant libre de fixer son tarif.



Glossaire

Direct to Disk : technique utilisant la mémoire de massedu disque dur pour enregistreret lire les données audio-numériques en temps réel.
Midifile : le format de fichier Midi SMF (standard Midifile) a été défini en 1988 pour stocker les commandes midi en y ajoutant des informations temporelles.
Interface midi/USB : adaptateur actif destiné à connecterdes prises Midi au port USB de l’ordinateur.
Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz