Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Disques, DVD / Classique / Albert Roussel

Albert Roussel

Par Pierre Massé / Lundi 3 septembre 2012
Agrandir l'image :
© DR
Diminuer la taille des caractères de l'article : Albert  Roussel Augmenter la taille des caractères de l'article : Albert  Roussel Imprimer l'article : Albert  Roussel
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : Albert  Roussel
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : Albert  Roussel
Voter (0)
Intégrale de l’œuvre pour piano. Emanuele Torquati (piano)

Disciple de Vincent d’Indy, puis professeur d’Erik Satie, Bohuslav Martinu et Edgar Varèse, Roussel n’est guère connu pour son œuvre pianistique. Pourtant, le compositeur du Festin de l’araignée laisse une dizaine d’opus remarquables auxquels le pianiste italien a ajouté, en première mondiale, l’arrangement par le compositeur lui-même du prélude symphonique Résurrection. L’ensemble compose une mosaïque de pièces impressionnistes, mais aussi de saynètes épurées et délicates comme le Petit Canon perpétuel. Roussel y cultive l’art d’un piano aux timbres mystérieux dont les origines paraissent indéterminées. Sur le plan harmonique, l’influence de Debussy demeure importante, sans qu’elle diminue toutefois la personnalité de Roussel. D’autres œuvres font partie d’une seconde période de création dans laquelle l’écriture se fait plus « symphonique ». La Suite op.14 est d’une violence et d’une intensité dramatique fortes, s’opposant à la Sonatine, véritable miroir à celle homonyme de Ravel. Emanuel Torquati refreine un peu trop ses élans, des gestes que l’on attend plus vigoureux. Cela étant, il joue avec une belle imagination.

Brilliant Classics 94329 2CD (Abeille). 2012. 2h

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz