Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Compositeurs / / Domenico Scarlatti

Domenico Scarlatti

Par Philippe Venturini / Mardi 4 septembre 2012
Agrandir l'image :
© DR
Diminuer la taille des caractères de l'article : Domenico  Scarlatti Augmenter la taille des caractères de l'article : Domenico  Scarlatti Imprimer l'article : Domenico  Scarlatti
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : Domenico  Scarlatti
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : Domenico  Scarlatti
Voter (0)
Sonates pour clavier K 8, 25, 30, 84, 87, 113, 115, 175, 213, 217, 247, 429, 474, 516 et 517.
Carole Cerasi (clavecin)


Quelles sonates conserver parmi les quelque cinq cent cinquante-cinq et comment les agencer ? Carole Cerasi a organisé son récital en cinq parties essentiellement par tonalité plutôt que par paire de sonates et a pris soin de les différencier en changeant de clavecin. Elle utilise ainsi une copie du fameux Jean-Claude Goujon de 1749 du musée de la Musique à Paris et d’un instrument de 1694 du facteur de Lucques Bartolomeo Stefanini.
Les quinze pièces retenues permettent d’appréhender l’imagination phénoménale du compositeur et son inclination pour la virtuosité. Carole Cerasi profite de la clarté d’élocution du Goujon pour individualiser les voix dans un mouvement général d’une fluidité généreuse.
Exclusivement réservé à des tonalités mineures et aux mouvements plutôt retenus, dont la fameuse Fugue du chat, le Stefanini prête sa sonorité grêle et fragile, typique des modèles italiens, à de superbes moments introspectifs comme la rêveuse K 87, plus polyphonique que jamais.

Metronome METCD1087 (Abeille). 2010. 1h11’

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz