Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Disques, DVD / Classique / WOLFGANG AMADEUS MOZART

WOLFGANG AMADEUS MOZART

Par STÉPHANE FRIÉDÉRICH / Mardi 13 novembre 2012
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : WOLFGANG AMADEUS MOZART Augmenter la taille des caractères de l'article : WOLFGANG AMADEUS MOZART Imprimer l'article : WOLFGANG AMADEUS MOZART
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : WOLFGANG AMADEUS MOZART
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : WOLFGANG AMADEUS MOZART
Voter (0)


Fantaisie en ut mineur K.475. Sonates n°12 K.332 et n°14 K.457 + Clementi : Sonate op.34 n°2. Aldo Ciccolini (piano).


Comment atteindre un tel raffinement et jouer avec si grande simplicité ? Comment déjouer les pièges de l’épaisseur facile et de la froideur distante ? Et ne pas « perdre », dans une solennité sans lourdeur, Mozart au profit de Beethoven ou de Schubert ? La réponse est sous les doigts du maestro. Évidente. Parce que, tout d’abord, il connaît les opéras du compositeur et possède l’intimité de ses voix au bout des doigts. Aldo Ciccolini devient acteur, chanteur et metteur en scène. Ensuite, parce qu’avec son piano Carl Bechstein admirablement typé, au brillant doré et si bien réglé, il occupe tout l’espace de la scène. Il organise les dialogues avec un sens inouï de la projection sonore. Rares sont les d’artistes qui obtiennent cette jubilation du toucher avec des moments de grâce et de silence, qui succèdent à un éclat de passion. Lorsque la légèreté s’abandonne au drame, lorsque les sentiments se mêlent avec une telle force, cela nous conduit aux dernières minutes de la Fantaisie en ut mineur, portées par une urgence solaire. Les deux visages les plus opposés de Mozart se révèlent de manière saisissante : la grâce de la vie et la terreur de la mort.
Les deux sonates sont fort bien choisies pour la violence de leurs contrastes (toutes deux en majeur) et leurs possibilités expressives. Ici encore, le jeu est « instinctivement » mozartien et plus encore offert dans un confort d’écoute qui surclasse les témoignages antérieurs de l'interprète, ceux notamment chez Emi qui souffrent d’une prise de son vieillotte.
Et Clementi ? Bien différemment d’Horowitz, sans la démesure de l’ego, Aldo Ciccolini associe la structure beethovénienne de la sonate à la fantaisie méditerranéenne (ce sont à nouveau les échos de l’opéra dans Un poco adagio !). Il anime les expressions les plus diverses, provoque des résonances volubiles et fait jaillir de cette musique, l’exubérance d’une improvisation de jeunesse. Quand on sait l’âge de l’interprète – 87 ans –, c’est plus qu’une bonne leçon de piano, c’est une belle leçon de vie.

La Dolce Volta LDV06 (HM). 2011. 1h11’
Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz