Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Disques, DVD / Classique / "BALLETS RUSSES"

En bref

"BALLETS RUSSES"

Par Stéphane Friédérich / Mardi 30 avril 2013
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : \ Augmenter la taille des caractères de l'article : \ Imprimer l'article : \
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : \
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : \
Voter (1)

Tchaïkovski - Pletnev : Casse-Noisette

Stravinsky : L'Oiseau de feu (arr. Agosti)

Prokofiev : Roméo et Juliette op. 75. Elena Rozanova (piano)


Les grands pianistes ont le don de faire oublier leur instrument et de concentrer notre attention sur l'émotion seule. Dans ces pièces aux caractères si divers, Elena Rozanova obtient cela non pas en réduisant et concentrant le matériau orchestral, mais au contraire en ouvrant les plans sonores. Sa version éblouissante du Casse-Noisette arrangé par Mikhaïl Pletnev organise les voix davantage à la manière de dialogues d'opéras que d'un ballet.

Chez Tchaïkovski, les pas de danse circulent dans les symphonies et les airs lyriques irriguent souvent son piano et sa musique de chambre. Sa lecture de l'Oiseau de feu apparente le piano à un instrumentarium composé de percussions. C'est la tradition russe, ludique, coloriste et avant-gardiste qu'on retrouve encore aujourd'hui chez un Chedrine. Elena Rozanova ne cherche pas à faire du "beau" son. Elle resserre les timbres, sature l'espace sonore avec une froideur luxuriante. Son Stravinsky a perdu les ors de Rimski-Korsakov. Il est violent et primitif avec ce souci d'archaïsme qui porte le Sacre du printemps. Tout aussi intransigeant surgit Roméo et Juliette.

Dansant, âpre, d'une beauté sans fard, il projette les idées musicales et les rythmes avec une détestation de tout effet romantique. Un disque superbe.


Continuo Classics (Rue Stendhal) 2013. 1 h 07'



Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz