Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Disques, DVD / Classique / ANDREAS STAIER

ANDREAS STAIER

Par Philippe Venturini / Mardi 30 avril 2013
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : ANDREAS STAIER Augmenter la taille des caractères de l'article : ANDREAS STAIER Imprimer l'article : ANDREAS STAIER
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : ANDREAS STAIER
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : ANDREAS STAIER
Voter (0)

OEuvres de Froberger, Anglebert, Fischer, Louis Couperin, Clérambault et Muffat


Ce programme fort bien conçu réunit deux noms qui viennent spontanément à l'esprit quand est évoquée la mélancolie faite clavecin : Froberger et son cadet Louis Couperin, tous deux auteurs de musique au chromatisme tourmenté et d'inoubliables Tombeaux. Andreas Staier les accompagne de quelques pages moins attendues d'Anglebert mais aussi des générations postérieures.

Comme à l'accoutumée, Andreas Staier impressionne par sa hauteur de vue et sa maîtrise digitale.

Peut-être son intense travail cérébral le préserve-t-il de l'humeur noire. Aussi est-ce sans affectation que le claveciniste entonne la célèbre Plainte faite à Londres pour passer la mélancolie de Froberger. La clarté polyphonique, la régularité du trait et du mètre semblent vouloir dépouiller de tout superflu comme pour en aviver les tensions, une musique qu'on a entendue autrefois plus prompte à la confidence.

De même, les Tombeaux respectifs de Monsieur de Blancrocher, de Louis Couperin et Monsieur de Chambonnières d'Anglebert ont-ils plus facilement dévoilé leurs secrets sous les doigts de Skip Sempé et Christophe Rousset.

Le Andreas Staier qui n'hésitait pas à faire rougeoyer Bach ni à rudoyer Scarlatti se montre ici d'une singulière pudeur. S'il semble se refuser à s'abandonner à toute langueur, il sait comment animer avec une infinie subtilité une sarabande ou une chaconne tout en leur réservant une parure orchestrale.

Et que dire du panache de la Passacaille en sol mineur de Muffat ? Mélancolique peut-être, pas toujours mais vertigineux, assurément.


Harmonia Mundi HMC902143. 2012. 1 h 14'

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz