Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Pédagogie

JOHANNES BRAHMS

Par Alexandre Sorel / Vendredi 3 mai 2013 / Pianiste Magazine N°80 - MAI-JUIN 2013
Diminuer la taille des caractères de l'article : JOHANNES BRAHMS Augmenter la taille des caractères de l'article : JOHANNES BRAHMS Imprimer l'article : JOHANNES BRAHMS
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : JOHANNES BRAHMS
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : JOHANNES BRAHMS
Voter (0)
À SAVOIR

Brahms a composé ses quatre grands cycles de rêveries pianistiques, les Opus 116 et 117, puis 118 et 119, entre 1892 et 1893, durant les deux étés qu'il passa à Bad Ischl, en Haute-Autriche. Ces oeuvres constituent un testament pianistique. Brahms y renoue avec son esprit d'Allemand du nord, à la fois nostalgique et profond, et abandonne ce tour plus joyeux et Alla Hungaresequ'il avait employé dans certaines de ses œuvres précédentes. Désormais, tout espoir d'amour est perdu pour lui. La pensée de pouvoir construire une vie heureuse avec une femme, ce rêve de bonheur, n'est plus. Les fiançailles avec Agathe von Siebold sont bien loin. Quant à l'amour qu'il éprouvait pour Clara Schumann, il lui est interdit. La mère de Brahms a disparu et le musicien est désespérément seul. La vieillesse l'aborde, même si le mal qui va l'emporter ne s'est pas encore déclaré. Ces ultimes confidences musicales, les Klavierstücke op 117, 118, et op. 119 penchent vers une résignation pleine de douce mélancolie. Il nommera d'ailleurs ces dernières oeuvres "Les Berceuses de ma douleur".
Abonnez-vous
à Pianiste
Notre expert
Photo de l'expert Pianiste Magazine : Alexandre Sorel
Alexandre Sorel
Passionné par la pédagogie, professeur au Conservatoire de Gennevilliers, j’ai créé une collection intitulée « Comment jouer » (Ed. Symétrie). J’enregistre aujourd’hui le CD joint à Pianiste, choisis et commente les œuvres proposées. Je cherche sans cesse à jouer avec plus de sûreté – en quête de justice rendue à l’œuvre –, de beauté et d’émotion. Amoureux du génie de Chopin, je demeure convaincu, à l’instar de sa pensée, que « technique » et art de la déclamation musicale vont de pair. C’est pourquoi je ne cesse de m’interroger sur la technique et la musique elle-même, de mettre en pratique cette belle phrase de Schumann : « On n’a jamais fini d’apprendre. »...
Autres experts
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz