Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JOUEZ ET GAGNEZ 4 COFFRETS MAURIZIO POLLINI, COMPLETE RECORDINGS ON DEUTSCHE ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT

ESSEX EGP 155

Par Bernard Désormières / Jeudi 27 juin 2013
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : ESSEX EGP 155 Augmenter la taille des caractères de l'article : ESSEX EGP 155 Imprimer l'article : ESSEX EGP 155
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : ESSEX EGP 155
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : ESSEX EGP 155
Voter (0)

La marque Essex fait partie de la "Steinway Family". Les pianos Essex, beaucoup plus abordables économiquement que la prestigieuse gamme Steinway & Sons, sont conçus par Steinway selon des critères techniques brevetés ayant contribué à la notoriété de la firme et produits par des sous-traitants chinois. La qualité de la production est sévèrement contrôlée par les inspecteurs de la marque-mère. Outre une gamme de trois pianos droits, Essex propose trois modèles de pianos à queue, les EGP 155, EGP 173 et EGP 183. Nous nous attarderons sur le premier.


Descriptif

Le design original du piano, signé W. Faber, apporte une touche d'élégance à l'instrument. On remarque les pieds droits, légèrement évasés à leur base près des roulettes, la forme particulière des oreilles (avec un angle vif) et du cylindre à charnières, ainsi que la sobriété de la lyre. Un chanfrein joliment dessiné orne le couvercle sur son pourtour. On note la mention valorisante "Designed by Steinway & Sons" qui apparaît à trois endroits : apposée à l'intérieur gauche du cylindre, gravée sur le cadre métallique, présente sur la décalcomanie d'Essex collée sur la table d'harmonie.


Le montage des cordes est remarquable avec la présence d'une double échelle Duplex (un ancien brevet de Steinway) et d'agrafes dans le grave et le médium, sans la moindre mauvaise angulation des cordes à cet endroit. La tension cumulée des cordes est de 17,6 tonnes ! Le cadre métallique d'un dessin très typé, dont les ouïes sont en forme de losange, est d'une belle couleur dorée et d'un beau poli. La table d'harmonie en épicéa a une surface vibrante de 1,07 m2. La cinématique de l'ensemble mécanique-clavier a été optimisée par les techniciens de Steinway. Le sommier de 36 mm d'épaisseur est réalisé en multiplis fin, les chevilles nickelées étant tourillonnées.

Toucher et rendu sonore

Bien conçu dans son ergonomie, ce piano est vraiment très agréable à jouer, assez léger, avec un clavier et une mécanique particulièrement précis : aucun problème pour les répétitions rapides et le contrôle des nuances du jeu. Le choix de touches d'enfoncement en feutre, assez ferme, contribue à une sensation de précision dans le jeu. On sent ici la patte de la grande maison de Hambourg. Cependant, le rendu sonore est moins enchanteur et, malgré un registre médium et aigu assez chantant mais manquant un peu de personnalité, les graves sont décevants. La cause en serait la petite dimension du piano. Pour autant, d'autres facteurs de pianos obtiennent de meilleurs résultats avec des pianos de dimension similaire. La puissance et l'ampleur sonore sont assez limitées.


Conclusion

Ce très joli piano à queue à l'esthétique originale, très confortable à jouer, s'avère un peu décevant dans son rendu sonore, particulièrement dans les tessitures graves. Néanmoins, la qualité de son ensemble mécanique-clavier, le sérieux de sa conception et de sa finition extérieure, ainsi que la caution d'une firme comme Steinway & Sons lui permettent d'intéresser non seulement des amateurs pour lesquels la marque et l'esthétique sont importantes, mais aussi des étudiants qui souhaitent un bon instrument à queue, peu encombrant et à un prix restant malgré tout assez modeste.



Clavier confort de jeu : excellent

Réponse en pp : très bonne

Puissance : assez limitée

Amplitude dynamique : correcte

Couleur sonore : sans véritable personnalité

Aigus : clairs, bien définis

Médiums : Assez chantants

Graves : manquant de définition et de profondeur. Trop courts

Pédales : 3 (forte, una corda, tonale) ; silencieuses, bien placées

Spécificités : conception Steinway ! Design William Faber

Ébénisterie : noir ou blanc brillant

Pronostic de durabilité : moyenne

Usage : amateur manquant de place et désirant un joli piano, étudiant

Origine : Chine

Dimensions : 155 cm (P) x 151 cm (L) x 100 cm (H)

Poids : 284 kg

Prix : 12 285 euros (noir brillant), 13 295 euros (blanc brillant)

Importé par Hanlet

Remerciements : Pianos Hanlet

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz