Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / / MUSIQUE DES SOMMETS

MUSIQUE DES SOMMETS

Par Elsa Fottorino / Vendredi 30 août 2013
Agrandir l'image :
© Nicolas Brodard
Diminuer la taille des caractères de l'article : MUSIQUE DES SOMMETS Augmenter la taille des caractères de l'article : MUSIQUE DES SOMMETS Imprimer l'article : MUSIQUE DES SOMMETS
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : MUSIQUE DES SOMMETS
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : MUSIQUE DES SOMMETS
Voter (0)

Le gratin (first)

Un plateau ensoleillé offrant une vue spectaculaire sur le massif des Combins, une population d'Anglais en tenues estivales acidulées, des boutiques du dernier chic, Verbier c'est le pittoresque version luxe. Dans cet écrin préservé de toutes les turpitudes de ce monde se déroule chaque année le Festival de Verbier. "Ici, on se sent protégé, on éprouve un sentiment de sécurité. À Verbier, l'anonymat n'existe pas. Cette atmosphère préservée favorise les rencontres entre les jeunes des académies et les grands artistes. Tout semble moins intimidant", observe Martin Engstroem, le directeur et fondateur de la manifestation. L'édition 2013 marque les 20 ans du Festival qui a su s'imposer comme l'un des plus prestigieux en Suisse, réunissant pendant deux semaines (du 19 juillet au 4 août) le "gotha" des artistes internationaux. Cette année, le concert d'ouverture était confié à Charles Dutoit, à la tête de l'Orchestre du Festival de Verbier, une phalange de musiciens de 17 à 29 ans, sélectionnés à travers le monde entier. Le concert avait lieu dans la Salle des Combins, une tente déployée dans la station, qui peut accueillir 1 700 spectateurs. Malgré l'acoustique très sèche, on a pu apprécier le dynamisme de l'orchestre dans la 9e Symphonie de Beethoven, ponctuée par un violent orage de montagne et une pluie torrentielle... On oubliera en revanche la pièce "hollywoodienne" de la compositrice russe Lera Auerbach, donnée en création et sanctionnée par de bien faibles applaudissements.


Le piano (twice)

Pour Martin Engstroem, "le piano est l'instrument central du festival". Grigory Sokolov, Hélène Grimaud, Jan Lisiecki, Evgeny Kissin ou encore Yuja Wang figurent parmi les invités de l'édition 2013. À l'heure du bilan, on interroge le directeur sur ses projets pour le festival : "Continuer de solliciter des rencontres inattendues entre les artistes et de les ouvrir à des répertoires auxquels ils ne sont pas familiers." Comme cette fois où il a incité Martha Argerich et Mikhaïl Pletnev à enregistrer à l'improviste Cinderella de Prokofiev, à l'époque où il dirigeait encore le label Deutsche Grammophon. "Je les ai déposés le soir au Théâtre de Vevey pour les récupérer le lendemain à 6 heures du matin et le disque était fait." Autre fidèle du festival, le pianiste Evgeny Kissin "qui est venu dix-sept fois en vingt ans : à Verbier, les trois quarts des musiciens reviennent année après année". Une famille décidément privilégiée...


L'art de la master-class (third)

Le Festival de Verbier propose non seulement des concerts mais aussi de nombreuses académies, toutes disciplines confondues. Une poignée d'étudiants de très haut niveau se perfectionnent ainsi auprès des plus grands maîtres. Le pianiste Louis Schwizgebel, lauréat 2012 du Concours de Leeds, a participé à deux académies en 2008 et 2009, avant de venir cette année. Nous l'avons rencontré dans l'un des hauts lieux de la station : le Chalet d'Adrien, un hôtel sélect. "Pour être logé ici, il faut avoir beaucoup d'ancienneté à Verbier", nous dit-il depuis la terrasse fleurie. Ce pianiste sino-suisse au parcours atypique (il a étudié successivement à Genève, Berlin, New York, avant de poser ses valises à Londres) a pu profiter à Verbier des conseils de Dimitri Bashkirov, Menahem Pressler, Stephen Kovacevich... "Être invité à Verbier représente un vrai tremplin car le festival est très médiatisé, tout est retransmis sur le site de Medici. Par ailleurs, il y a de nombreux agents, des programmateurs... De très grands musiciens sont sur place, écoutent les concerts. Après un récital, le pianiste Stephen Hough est venu me voir dans ma loge !" Aujourd'hui, le jeune pianiste est invité à se produire dans le Concerto pour piano n°1 de Beethoven avec le Verbier Festival Orchestra et Charles Dutoit. Autre ancien académicien, le pianiste David Kadouch que l'on a pu découvrir aux côtés du violoniste Ilya Gringolts dans un concert de musique de chambre offrant l'exemple d'une parfaite alchimie musicale. Le cadre intimiste de l'église boisée, l'attention soutenue du public ont contribué sans nul doute à ce climat de plénitude. Plénitude en altitude.

Elsa Fottorino

Plus d'infos sur www.verbierfestival.com

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz