Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Bancs d'Essai / Pianos numériques / YAMAHA ARIUS YDP 162

YAMAHA ARIUS YDP 162

Par Bernard Désormières / Mercredi 13 novembre 2013
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : YAMAHA ARIUS YDP 162 Augmenter la taille des caractères de l'article : YAMAHA ARIUS YDP 162 Imprimer l'article : YAMAHA ARIUS YDP 162
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : YAMAHA ARIUS YDP 162
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : YAMAHA ARIUS YDP 162
Voter (5)
Yamaha, inventeur du Clavinova, continue de développer des gammes de claviers numériques de salon, des claviers portables et de scène. La série Arius correspondant à des claviers de salon économiques. Elle est destinée plus particulièrement aux débutants. Dans cette série, le nouveau modèle YDP 162 est présent sur le marché français depuis 2013. Il a succédé au modèle YDP 61.


D’une esthétique simple et standard, le YDP 162 (environ 85 cm de hauteur lorsque le pupitre est baissé) est bien stable grâce à ses deux pattes latérales. Doté d’un couvre-clavier coulissant s’insérant dans le meuble, il est surmonté d’un petit pupitre central rabattable, qui porte sa hauteur à 1 mètre. La pédale forte permet des effets de demi-pédale et la fonction Damper Resonance. Les boutons de mise en marche et de réglage du volume sont situés à la droite du clavier, sa gauche recevant un petit panneau de commande et de réglage comportant sept boutons.

Ce clavier n’est hélas doté d’aucun afficheur, ce qui nécessitera le recours impératif à la notice du constructeur pour les réglages. L’accès à chacune des dix différentes sonorités, dont trois pour les pianos à queue, se fera aisément à l’oreille. Le clavier et la mécanique sont du type GH (Graded Hammer), une bonne référence chez Yamaha, plus crédible et ferme que le GHS (Standard) équipant des modèles d’entrée de gamme. Les touches du registre grave sont plus lourdes que celles de l’aigu. Trois niveaux de réglage de la réponse en dynamique sont possibles. Le revêtement des touches blanches est en ivoire de synthèse, légèrement poreuse pour une bonne absorption de l’humidité des doigts. Le générateur sonore Pure CF Sound Engine promet une belle musicalité et la polyphonie est confortable avec ses 128 notes.

L’amplification est de 2 x 20 watts, la diffusion sonore étant assurée par deux haut-parleurs ovales de 12 x 6 cm. Le clavier peut être aussi utilisé en mode Dual à deux pianistes ou Layer (mélange de timbres). Il est possible de s’enregistrer sur la mémoire interne (deux morceaux jusqu’à 11 000 notes environ). Une prise USB To Host facilite des connexions à un ordinateur par échange de fichiers SMF (Standard Midi Files) et permet des sauvegardes.

Les deux prises casque en gros jack sont situées à l’avant gauche du clavier, comportant un crochet support de casque. Quatre types d’effets de réverbération, et les fonctions usuelles de transposition, accords fins sont présentes.

Toucher et rendu sonore

Le clavier, d’un contact tactile très agréable et d’une fermeté acceptable, procure des sensations et un contrôle des nuances relativement proches d’un vrai petit piano acoustique (le réglage de la réponse en dynamique étant sur Hard). L’écoute au casque est excellente, sans effet stéréophonique trop marqué. En mode amplifié, on est un peu déçu de ne pas retrouver les timbres et la dynamique de l’écoute avec un très bon casque.

Néanmoins, la fonction IAC, débrayable, permet une correction acoustique, qui maintient un équilibre et une homogénéité dans l’intensité des sons entre les différentes tessitures (lorsque le réglage du volume sonore est à faible niveau). L’amplification intégrée, d’une puissance de 2 x 20 watts, plutôt faible pour un clavier de salon, demeure suffisante pour une pièce moyenne. La pédale forte permet quelques effets subtils, la pédale centrale Sostenuto n’ayant qu’un effet partiel, sans réelle création d’harmoniques.

Conclusion

Ce nouveau petit clavier de salon à l’esthétique classique (très chic en finition noir brillant), d’une bonne musicalité, convient à des musiciens amateurs et même à des pianistes assez avancés pour leur entraînement quotidien, grâce à un clavier GH, qui a fait ses preuves de fiabilité depuis de nombreuses années. Ne disposant pas de sorties ligne, ses limites d’utilisation seront celles de son amplification propre, assez réduite. Ses possesseurs devront être ouverts à l’informatique musicale grand public et utiliseront la notice, s’ils veulent tirer tout le potentiel du clavier. D’un prix très attractif, le YDP-162 est un bon investissement.

Clavier, mécanique : 88 touches, GH (Graded Hammer), touches en ivoire de synthèse
Pédales : 3 (Sustain avec effet damper Resonance et effet demi-pédale, douce, sostenuto)
Générateur sonore : Pure CF Sound Engine
Polyphonie : 128 notes
Sensibilité au toucher : oui, 3 niveaux (Hard, Medium, Soft) plus fixe
Amplification : 2 x 20 watts, 2 HP ovales (12 x 6 cm)
Sons internes : 10 dont 3 pianos à queue et 2 pianos électriques
Démo : 10 plus 50 pianos en mémoire interne avec recueil de partitions
Mode clavier : Normal, Dual /Duo, Layer
Effets et fonctions : contrôle et optimisation acoustique IAC qui enrichit et optimise physiquement la résonance à faible niveau d’amplification. Reverb (4 plus Off), Transpose, accord fin
Afficheur : hélas, non !
Enregistrement : séquenceur 2 pistes, 100 kb (environ 11 000 notes)
Métronome : oui, mais sans afficheur !
Connectique : 2 sorties casque en gros jack, USB To Host (pour câble type AB). Pas de sortie ligne ni de Midi !
Alimentation : 16 V, adaptateur AC/DC DP 300 fourni. Auto Power off (30 s)
Spécificités : couvre-clavier coulissant surmonté d’un pupitre rabattable, crochet pour suspension du casque.
Finitions : bois de rose, noyer noir, merisier, noir brillant
Dimensions : 135,7 cm (L) x 42,2 (P) x 84,5 cm (H) (99,9 cm pupitre relevé) ; (135,7 x 42,3 x 84,7 - 100,1 cm en noir brillant)
Poids : 42 kg en bois de rose ; 45 kg en noir brillant
Prix : 1 134 euros

Importé par Yamaha France
Remerciements au Centre Chopin

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz