Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JOUEZ ET GAGNEZ 4 COFFRETS MAURIZIO POLLINI, COMPLETE RECORDINGS ON DEUTSCHE ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Disques, DVD / Classique / SCHUBERT/PHILIPPE GUILHON-HERBERT

SCHUBERT/PHILIPPE GUILHON-HERBERT

Par Stéphane Friédérich / Jeudi 14 novembre 2013
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : SCHUBERT/PHILIPPE GUILHON-HERBERT Augmenter la taille des caractères de l'article : SCHUBERT/PHILIPPE GUILHON-HERBERT Imprimer l'article : SCHUBERT/PHILIPPE GUILHON-HERBERT
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : SCHUBERT/PHILIPPE GUILHON-HERBERT
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : SCHUBERT/PHILIPPE GUILHON-HERBERT
Voter (0)
Sonates n°14 D. 784, n°19 D. 958. Impromptu D. 935 n°4. Philippe Guilhon-Herbert (piano).

Disciple de Michel Béroff, Denis Pascal et Jean-Claude Pennetier, Philippe Guilhon-Herbert a choisi d’enregistrer les trois partitions sur un superbe Steingraeber E272. La sonorité est ronde, chaleureuse, mais en même temps précise. Elle rappelle ces « timbres viennois » (la marque est établie à Bayreuth !) qui caractérisent le répertoire du premier romantisme.

La Sonate en la mineur brille ici sans sécheresse, même si les couleurs attendries de l’instrument en élaguent une partie des climats énigmatiques. L’Andante justifie à lui seul de jouer sur un Steingraeber tant les pianissimi sont d’une légèreté magnifique.

La Sonate en ut mineur tout comme l’Impromptu font partie des derniers cycles de Schubert. La Sonate est d’une respiration ample, tenue dans le tempo, sans aucune sollicitation abusive du texte. Philippe Guilhon-Herbert privilégie le chant, les changements d’humeur sans chercher à valoriser ce que l’œuvre porte en elle de beethovénien et, pour tout dire, de novateur en terme de forme et d’harmonie. La musique s’écoule sans prémonition du drame et c’est probablement ce plaisir pur du beau son qui réfrène la quête d’une expression plus profonde. L’Impromptu joué sobrement, avec ce qu’il faut de l’esprit d’une danse, nous fait goûter une fois encore la finesse du rebond de l’instrument. S. F.

Artalina. 2012. 1 h 08’

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz