Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JOUEZ ET GAGNEZ 4 COFFRETS MAURIZIO POLLINI, COMPLETE RECORDINGS ON DEUTSCHE ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Pédagogie / Les conseils d'Alexandre Sorel / GURLITT : PETITES FLEURS OP. 205
Pédagogie
Débutant

GURLITT : PETITES FLEURS OP. 205

Par Alexandre Sorel / Jeudi 14 novembre 2013 / Pianiste Magazine N°83 - NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2013
Diminuer la taille des caractères de l'article : GURLITT : PETITES FLEURS OP. 205 Augmenter la taille des caractères de l'article : GURLITT : PETITES FLEURS OP. 205 Imprimer l'article : GURLITT : PETITES FLEURS OP. 205
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : GURLITT : PETITES FLEURS OP. 205
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : GURLITT : PETITES FLEURS OP. 205
Voter (0)
Commençons par examiner la couleur de ce petit morceau de Gurlitt. Quelle est sa tonalité ? Il comporte un si bémol, il est donc en fa majeur (voilà une bonne occasion de réviser les gammes…). C’est une tonalité simple et lumineuse, peu difficile puisqu’il n’y a qu’un bémol. Quel est son caractère ? Est-il passionné, emporté ? Certes, non, il dépeint quelques petites fleurs, rien de plus. Comme un vrai comédien de théâtre, mettez-vous donc dans la bonne disposition d’esprit pour jouer ce morceau. Ne l’écrasez pas, n’en « faites pas trop ». Pensez « facilement », comme le conseillait souvent Chopin.

MES. 1-2


Mes. 1-2. Ce morceau ne commence pas sur la tonique mais sur le cinquième degré (do-mi-sol-si bémol.) Le mi à la basse est ce que l’on appelle la note sensible. Sentez que cette note est attirée vers la tonique. Mozart disait d’ailleurs : « Je cherche des notes qui s’aiment entre elles. » Retenez bien cette attraction. Ainsi, lorsque vous rencontrerez une note sensible dans vos autres morceaux, vous vous souviendrez de Petites Fleurs et vous saurez l’identifier et la nommer.

MES. 9-10


Mes. 9-10. Ici, la main droite comporte deux voix : celle du haut, le soprano, qui possède des barres de notes (des hampes) vers le haut et celle du bas, l’alto avec des barres vers le bas. Il en est de même à la main gauche. Commencez par chanter chacune de ces voix, afin de vous les mettre dans l’oreille. Ensuite, apprenez à entendre les rencontres harmoniques. Par exemple, au début de la mesure 10, le premier temps comporte la rencontre de trois sons : la basse, l’alto mais aussi le fa aigu prolongé, qui est tenu par le petit doigt, et vient de la mesure précédente. Lancez le son de ce fa auparavant et écoutez la rencontre ainsi produite des trois sons. Vous développez vos empreintes de l’accord, et deux mémoires importantes, celle de l’oreille et celle de la main.

MES. 16-19




Mes. 16-19
. Ce passage comporte une main gauche agile et bavarde. Pour la maîtriser, apprenez à distinguer à l’oreille les notes qui tombent sur les temps. Faites la différence avec les autres notes, en atténuant, à titre d’exercice, les notes qui tombent entre les temps. Relaxez le plus possible vos doigts qui jouent les notes entre les temps. Rendez-les presque mous ! Cette habileté à détendre complètement certains doigts et à conserver seulement une petite tension dans ceux qui jouent les notes des temps, est un principe essentiel pour gagner des doigts véloces. C’est tout simplement un exercice de rythme. Enfin, n’écrasez pas les accords de main droite, qui accompagnent. Ils sont sur le temps faible. Pensez-les vers le haut, cela vous aidera aussi pour la main gauche.
Abonnez-vous
à Pianiste
Notre expert
Photo de l'expert Pianiste Magazine : Alexandre Sorel
Alexandre Sorel
Passionné par la pédagogie, professeur au Conservatoire de Gennevilliers, j’ai créé une collection intitulée « Comment jouer » (Ed. Symétrie). J’enregistre aujourd’hui le CD joint à Pianiste, choisis et commente les œuvres proposées. Je cherche sans cesse à jouer avec plus de sûreté – en quête de justice rendue à l’œuvre –, de beauté et d’émotion. Amoureux du génie de Chopin, je demeure convaincu, à l’instar de sa pensée, que « technique » et art de la déclamation musicale vont de pair. C’est pourquoi je ne cesse de m’interroger sur la technique et la musique elle-même, de mettre en pratique cette belle phrase de Schumann : « On n’a jamais fini d’apprendre. »...
Autres experts
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz