Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JOUEZ ET GAGNEZ 4 COFFRETS MAURIZIO POLLINI, COMPLETE RECORDINGS ON DEUTSCHE ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Pédagogie / Les conseils d'Alexandre Sorel / D. SCARLATTI : SONATE K.162/L.21
Pédagogie
Supérieur

D. SCARLATTI : SONATE K.162/L.21

Par Alexandre Sorel / Jeudi 14 novembre 2013 / Pianiste Magazine N°83 - NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2013
Diminuer la taille des caractères de l'article : D. SCARLATTI : SONATE K.162/L.21 Augmenter la taille des caractères de l'article : D. SCARLATTI : SONATE K.162/L.21 Imprimer l'article : D. SCARLATTI : SONATE K.162/L.21
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : D. SCARLATTI : SONATE K.162/L.21
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : D. SCARLATTI : SONATE K.162/L.21
Voter (0)
Il y a peu de formations pianistiques aussi excellentes, du point de vue de l’agilité des doigts, que celle qui consiste à jouer des sonates de Scarlatti. Cependant, ses pièces, qui furent dénommées Sonates ou Essercizi par le compositeur lui-même, ne sont pas que des exercices, loin s’en faut, mais au contraire des œuvres profondes et d’une grande qualité d’expression.

MES. 1-6




Mes. 1-6

Ce thème en mi majeur comporte quatre dièses. On se souvient que cette tonalité était très prisée par Chopin, qui la considérait comme la plus confortable pour notre main, à cause de sa morphologie comportant des doigts courts et des doigts longs et de la disposition du clavier présentant des touches noires et des touches blanches. Sentez le confort que nous offre ce thème, en jouant vos doigts bien « debout » sur les touches noires (par-dessus) afin qu’elles sonnent. Puis, phrasez en rendant la première note de chaque phrase la plus claire possible, avant d’atténuer la phrase, même si la première note survient sur le temps fort (mesure 3). Étudiez le « rendu » musical de cette phrase aux deux mains, même si elle se présente en canon, c’est-à-dire décalée dans le temps. Ce ne sont donc pas les mêmes appuis au même moment ! Voyez les sommets d’intensité : nous allons jusqu’au fa# (mes. 4) puis, au sol# (mes. 5) et enfin, au la. Quand on monte, il faut jouer un peu plus fort. Par conséquent, dosez, ménagez l’intensité sonore de vos différents sommets expressifs. Ne jouez pas trop fort trop tôt !

MES. 7


Mes. 7
Le mordant s’exécute sur le temps (mi-ré-mi-ré). Cela compose donc un intervalle de neuvième avec la basse (fa-mi) attaquée verticalement. Partout où il y a des ornements, mordants, trilles, pincés, ne pensez pas seulement à exécuter l’ornement d’une voix, mais écoutez aussi quelles rencontres harmoniques cela provoque avec la main gauche. Ce sont souvent des dissonances. Il est essentiel d’habituer votre oreille à ces frottements.

MES. 17-18


Mes. 17-18
La saveur de toute musique procède notamment de son degré de dissonance ou de consonance, qui sont plus ou moins âpres ou douces à notre oreille, comme peut l’être un mets plus ou moins épicé. Liszt, lorsqu’il enseignait, faisait d’ailleurs fréquemment appel à des métaphores culinaires. Ici, goûtez la neuvième do#-ré, qui est d’abord majeure (mesures 16-17), puis mineure et, par conséquent, d’une expression plus douloureuse (mesures 17-18). Répétez avec legato et sans sécheresse la note semblable (ré-ré). Cela n’est possible que grâce au geste et à la souplesse parfaite du poignet. Ôtez votre poids et remontez sur le premier ré (en gardant la note mais avec la main complètement libérée), comme une « main-chiffon », puis retombez sur la deuxième note, le ré appoggiature, en pesant de haut en bas.

MES. 30-35






Mes. 30-35

Allegro
Étudiez d’abord mains séparées. Ce passage est virtuose, délicat à jouer et il requiert beaucoup de précision. Respectez chaque « mini-respiration », chaque coupure sonore entre les petites phrases. Respectez aussi l’articulation, notamment les points indiqués au-dessus de la dernière note de la phrase. Détachez-la bien et ne l’alourdissez pas, même si elle tombe sur le temps fort ! Tout cela est important pour la technique car, pour libérer vos doigts, il faut avant tout viser à vous alléger. Si vous pesez du bras dans le clavier en jouant trop fort, en oubliant de couper entre les phrases, en écrasant les fins de phrases, vos doigts perdront leur agilité. Pour des raisons tant musicales que techniques, respectez chaque respiration, aussi petite soit-elle.
Ajoutons qu’il est beaucoup plus fatigant de « couper » le son, de remonter et d’alléger le poids que de le laisser peser, car on doit lutter contre la pesanteur et l’attraction terrestre. Enfin, dernier conseil, contrôlez d’abord votre main gauche. Concentrez votre écoute en premier sur elle, car notre oreille perçoit plus spontanément les aigus que les graves. Contrôlez notamment sa pulsation. Demandez-vous toujours sur quel son, sur quelle note et sur quel doigté tombent les notes des temps. Écoutez-les. Ne laissez pas échapper vos temps faibles à la main gauche ! Sur le socle rythmique solide de celle-ci, il sera beaucoup plus facile de jouer la main droite.

MES. 90-91


Mes. 90- 91
Ce passage est probablement le plus délicat de la sonate en raison du phrasé et des gammes de la main gauche.

a) Main droite

Scarlatti écrit d’abord une petite phrase descendante qui dure deux temps (si-i, la, sol). Ensuite, il reprend la même phrase, mais il l’allonge, ce qui donne : si-i, la, sol… + si, la fa, sol, fa, mi. Or, notre cerveau a toujours tendance à reproduire ce qu’il vient tout juste d’entendre et, dans le cas présent, une phrase courte. Au contraire, étirez cette deuxième phrase en longueur, ne la coupez pas comme la première fois. Anticipez !

b) Gammes à la main gauche

Ramassez votre main. Ne laissez pas s’écarter vos doigts. Moins les doigts sont écartés les uns des autres, plus ils sont relaxés et plus ils peuvent bouger vite. Ôtez rapidement la basse, mi (imaginez un point de détaché). Ramenez le plus vite possible vos doigts vers le pouce. Jouez cette gamme en diminuant. Nuancez. Efforcez-vous de laisser tomber chaque doigt perpendiculairement au clavier.
Abonnez-vous
à Pianiste
Notre expert
Photo de l'expert Pianiste Magazine : Alexandre Sorel
Alexandre Sorel
Passionné par la pédagogie, professeur au Conservatoire de Gennevilliers, j’ai créé une collection intitulée « Comment jouer » (Ed. Symétrie). J’enregistre aujourd’hui le CD joint à Pianiste, choisis et commente les œuvres proposées. Je cherche sans cesse à jouer avec plus de sûreté – en quête de justice rendue à l’œuvre –, de beauté et d’émotion. Amoureux du génie de Chopin, je demeure convaincu, à l’instar de sa pensée, que « technique » et art de la déclamation musicale vont de pair. C’est pourquoi je ne cesse de m’interroger sur la technique et la musique elle-même, de mettre en pratique cette belle phrase de Schumann : « On n’a jamais fini d’apprendre. »...
Autres experts
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz