Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / / 3 QUESTIONS À… FLORENT BOFFARD

En bref

3 QUESTIONS À… FLORENT BOFFARD

Par Stéphane Friédérich / Samedi 15 février 2014
Agrandir l'image :
© Philippe Gontier
Diminuer la taille des caractères de l'article : 3 QUESTIONS À… FLORENT BOFFARD Augmenter la taille des caractères de l'article : 3 QUESTIONS À… FLORENT BOFFARD Imprimer l'article : 3 QUESTIONS À… FLORENT BOFFARD
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : 3 QUESTIONS À… FLORENT BOFFARD
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : 3 QUESTIONS À… FLORENT BOFFARD
Voter (0)
Du 5 au 7 mars, Florent Boffard sera membre du jury de la 11e édition du Concours de piano d’Orléans consacré aux œuvres des XXe et XXIe siècles.

On n’aurait pu imaginer un concours dédié aux répertoires contemporains, il y a vingt ans…
En effet, et le mérite en revient à sa fondatrice, Françoise Thinat. Des programmes aussi riches et variés, de belles dotations en prix, tout cela est réjouissant. Les esthétiques contemporaines se mélangent et valorisent l’investissement des interprètes. Chaque pianiste a le devoir de présenter et de défendre ses goûts en toute liberté. Nous jugerons de la capacité de transmission de l’esprit des œuvres, mais aussi de la révélation de personnalités. C’est une « prise de parole » d’autant plus difficile que les pianistes joueront des compositeurs aux esthétiques très diverses avec, cette année, une pièce spécialement commandée à Jérôme Combier.

Vous avez été membre de l’Ensemble Intercontemporain durant plusieurs années. Parlez-nous du rapport à l’instrument dans le contexte de la musique contemporaine…

Pour beaucoup d’étudiants, il apparaît toujours au début un peu déstabilisant. On ne joue pourtant par « contre » l’instrument. Il faut intégrer les nouvelles grammaires musicales de chaque compositeur. Des pièces comme celles d’Helmut Lachenmann ont pu choquer, mais leur cohérence se révèle fascinante. De toute façon, l’interprète se confronte en permanence à la nouveauté contemporaine. Elle est infiniment variée. Je constate avec joie qu’elle attire de plus en plus de pianistes.

Quelles seraient les raisons de ce renouveau ?
Les raisons sont multiples. Il y a des circonstances historiques, la rupture de l’après-guerre. Il y a aussi le fait que l’on s’interroge différemment sur la place de la musique dans la société. L’auditeur est d’autant moins « armé » pour ces esthétiques contemporaines, qu’il est immergé dans le langage sonore médiatique presque toujours tonal. Même si la tonalité peut être complexe, il est difficile en ce cas d’aller vers d’autres horizons.
Propos recueillis par Stéphane Friédérich
www.oci-piano.com
http://fboffard.free.fr

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz