Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS PHONON

JEU-CONCOURS PHONON

JOUEZ ET GAGNEZ : DEUX CASQUES PHONON SMB-02 D’UNE VALEUR UNITAIRE DE 360€ & ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Évènements / MAXIME ZECCHINI : ŒUVRES POUR LA MAIN GAUCHE

En bref

MAXIME ZECCHINI : ŒUVRES POUR LA MAIN GAUCHE

Par Propos recueillis par Sylvia Avrand-Margot / Mardi 11 mars 2014
Agrandir l'image :
© Chris Poffi
Diminuer la taille des caractères de l'article : MAXIME ZECCHINI : ŒUVRES POUR LA MAIN GAUCHE Augmenter la taille des caractères de l'article : MAXIME ZECCHINI : ŒUVRES POUR LA MAIN GAUCHE Imprimer l'article : MAXIME ZECCHINI : ŒUVRES POUR LA MAIN GAUCHE
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : MAXIME ZECCHINI : ŒUVRES POUR LA MAIN GAUCHE
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : MAXIME ZECCHINI : ŒUVRES POUR LA MAIN GAUCHE
Voter (0)

En première mondiale, le pianiste Maxime Zecchini grave, chez Ad Vitam Records, une anthologie d'œuvres pour la main gauche. Une aventure inédite et des raretés garanties.


Qu'est-ce qui a poussé le label Ad Vitam Records à se lancer dans l'aventure ?

L'originalité du projet – cette anthologie des œuvres pour la main gauche est la première jamais réalisée – mais aussi l'idée qu'il est porteur d'un message humain : la mise en évidence de la créativité et de l'inventivité de l'Homme face aux dommages causés par la guerre, faisant référence aux jeunes pianistes blessés alors. Le projet est d'ailleurs soutenu par La Mission du Centenaire 14-18.

Cette anthologie va donc permettre de découvrir ou de redécouvrir des pans entiers de notre littérature pianistique, dont l'étendue et la richesse restent encore peu connues, alors que les noms des plus grands compositeurs y sont attachés.


Comment cette idée vous est-elle venue ?

Je n'ai pas réellement abordé ce répertoire lors de mes études, mais lorsqu'un jour j'ai étudié le Concerto de Ravel, une porte s'est ouverte. J'ai commencé à creuser dans cette voie, écouté les disques de Michel Béroff, Leon Fleisher, je me suis renseigné, j'ai lu des ouvrages français et étrangers, trouvé des sites Internet américains spécialisés dans ce domaine… Je cherche encore et toujours !


Qu'est-ce qui vous plaît dans cette orientation professionnelle ?

L'idée d'essayer d'apporter quelque chose de nouveau, d'inédit, est valorisante. Je veux montrer que l'on peut jouer ce répertoire par plaisir et non par nécessité. Ce que certains font parce qu'ils sont blessés à un moment de leur vie et dans l'attente de récupérer l'usage des deux mains, je le fais par choix mûrement réfléchi.


Comment choisit-on parmi toutes ces œuvres ?

Le répertoire est immense, plus de 600 pièces. J'ai privilégié la qualité de l'écriture et de l'expression. J'ai écarté les pièces inutilement virtuoses en me concentrant dans un premier temps sur les œuvres phares. Ensuite j'ai construit le projet en mettant en avant la diversité des genres, des approches et des styles.


Avez-vous « fui » des tics d'écriture ?

Les grands arpèges qui balaient le clavier pour occuper l'espace sans autre justification, le côté spectaculaire qui effacerait l'expression, les grosses basses tenues qui masquent le reste du discours, ou encore les œuvres de salon destinées à surprendre le public mais qui, musicalement, sont creuses. La virtuosité pure ne m'intéresse pas. Je lui préfère la virtuosité au service d'un discours musical.


Quels problèmes techniques avez-vous rencontrés ?

La gestion de l'énergie. Il faut élaborer une stratégie pour ménager dans la pièce des moments où l'on peut se relaxer. C'est encore plus important que dans le répertoire à deux mains, c'est une réalité musculaire. On peut aussi évoquer le « syndrome de la fausse note ». On est tellement à nu avec une seule main qu'une fausse note prend beaucoup d'importance car elle n'est pas enveloppée par le reste du discours.


Quelles qualités réclame ce répertoire ?

Un pianiste qui se lance dans l'interprétation d'œuvres pour la main gauche seule doit bien sûr faire preuve d'une bonne maîtrise de la virtuosité digitale. Il développe par ailleurs l'indépendance des doigts : par exemple, faire chanter le pouce et le 2e, accompagner avec les 3e, 4e et 5e de façon égale. Chaque doigt a une fonction essentielle. Ce qui peut éventuellement être noyé dans les deux mains est ici plus sobre, le jeu est mis à nu. Le moindre arpège, la moindre gamme, le moindre passage de pouce demandent une grande précision pour éviter les accents ou les irrégularités. C'est la délicatesse de Mozart puissance 10.


La rapidité des déplacements est incontournable. Enfin, inévitablement une gestion savante et précise de la pédale qui joue son rôle de support harmonique et qui doit donner du corps au morceau sans tout brouiller. Est-ce l'occasion de se lancer dans l'utilisation de la 3e pédale ? Par ailleurs, l'exercice nécessite de se décentrer un peu, de décaler le tabouret vers la droite. Malgré cela, on est un peu plus penché et si l'on n'y prend pas garde, cela peut entraîner des tensions musculaires.

Propos recueillis par Sylvia Avrand-Margot


Lire aussi Dossier spécial : «Le répertoire pour la main gauche», par Sylvia Avrand-Margot.

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz