Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JOUEZ ET GAGNEZ 4 COFFRETS MAURIZIO POLLINI, COMPLETE RECORDINGS ON DEUTSCHE ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Pédagogie / Les conseils d'Alexandre Sorel / PADRE SOLER : SONATE EN RÉ MAJ N°84, R. 413
Pédagogie
Supérieur

PADRE SOLER : SONATE EN RÉ MAJ N°84, R. 413

Par Alexandre Sorel / Mardi 4 mars 2014 / Pianiste Magazine N°85 - MARS-AVRIL 2014
Diminuer la taille des caractères de l'article : PADRE SOLER : SONATE EN RÉ MAJ N°84, R. 413 Augmenter la taille des caractères de l'article : PADRE SOLER : SONATE EN RÉ MAJ N°84, R. 413 Imprimer l'article : PADRE SOLER : SONATE EN RÉ MAJ N°84, R. 413
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : PADRE SOLER : SONATE EN RÉ MAJ N°84, R. 413
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : PADRE SOLER : SONATE EN RÉ MAJ N°84, R. 413
Voter (0)

Antonio Francisco Javier Jose Soler, plus connu sous le nom de Padre Soler, naquit en 1729 en Catalogne. Il fut, au XVIIIe siècle, un grand compositeur pour clavecin et le disciple espagnol de Scarlatti. Sa musique, jolie et harmonieuse, ressemble à celle de son maître. Excellent virtuose, interprète et compositeur, il fut aussi théoricien. De son ouvrage Llave de la modulación, nous tirerons quelques conseils pour jouer ce morceau.


MES. 1-4


D'abord, examinez les fonctions harmoniques et le rythme de changement des accords. Cela est très simple. Il existe une harmonie par mesure, alternant tonique et dominante. Commencez par apprendre votre main gauche. Vous ne pourrez pas jouer ce morceau avec agilité si vous ne savez pas jouer très bien par cœur votre main gauche, avec un rythme impeccable. Mettez les bons doigtés tout de suite. Le thème est très décidé. Marquez franchement le temps fort avec la main gauche, cela donnera l'énergie rythmique aux parties du dessus.


Puis voyez la main droite. On peut la séparer en deux voix : les notes les plus aiguës, jouées par les 5e, 3e, 2e doigts (ré, la, fa/la, mi, do, etc.), puis une autre partie confiée au pouce joue un qui se répète, puis un la. Faites sonner les aigus plus fort que la partie du pouce. Divisez en deux votre main. Raffermissez vos doigts qui jouent les aigus et, au contraire, relaxez au maximum votre pouce.


Pour rendre votre main plus agile, ne la laissez jamais s'écarter. Dès que cela est possible, ramenez les doigts vers la paume. Une main écartée se raidit très vite. Pensez à ne jamais coller les notes aiguës, ni les jouer de manière pâteuse. Imaginez un point de détaché sur ces notes aiguës. Cela donnera du « punch » à la musique et vous aidera à refermer vos doigts vers la paume.


MES. 12-14


Jouez ces notes répétées en utilisant le doigté indiqué : 3-2-1 / 3-2-1. Fort de ce que nous venons de dire, il permet de ramasser la main et de mieux répéter les notes legato. Jouez le plus legato possible, en conservant le bout des doigts au plus près du clavier. Comptez les trois temps dans votre tête. La mesure permet de sentir le temps fort et d'atténuer les temps faibles.


MES. 15-18

Soler écrit une figure qui se répète sous forme de « marche harmonique ». La succession de ces accords génère des septièmes et de suaves dissonances. Il faut apprendre à ressentir ces frottements et à les goûter, comme autant de couleurs plus ou moins épicées sur la palette du compositeur. Ces dissonances naissent à l'occasion de la rencontre des lignes musicales horizontales.


Le grand claveciniste Ralph Kirkpatrick, spécialiste de Scarlatti, précisait que : « Pour l'essentiel, les accords de septième, chez Scarlatti, sont des composés d'intervalles simples formés par les mouvements des parties supérieures, contre la basse et entre elles-mêmes. Padre Soler, dans son étude des accords et ses exemples de modulation, ne parle jamais d'accords de septième mais uniquement d'intervalles composés entre les voix, par rapport à la basse. » (J.-C. Lattès)


Cette remarque signifie qu'il faut, surtout dans la musique baroque de cette époque, privilégier l'écoute des lignes musicales horizontales à une approche trop verticale des accords. Pour apprendre, il faut donc beaucoup chanter les lignes. Chaque note va quelque part, elle n'est jamais figée dans un accord du genre « tranche de gruyère ». Beaucoup plus tard, Vincent D'Indy soulignera à son tour ce primat du contrepoint sur l'harmonie dans son Traité d'harmonie.


MES. 63-67


À partir de ces mesures, Padre Soler module beaucoup. Dans Llave de la modulación, il précise son art de moduler : « Tous les mouvements essentiels des voix doivent être concentrés sur les voix extrêmes parce que l'oreille entend mieux ces deux parties que celles qui sont au milieu, et dans toute modulation, il faut observer ceci : que les voix du milieu qui sont l'alto et le ténor, accompagnent uniquement, en accord avec la consonance qui doit être produite. » (Domenico Scarlatti op. cit.) Faites donc sonner les extrêmes par une petite tension des doigts. Jouez moins fort les parties centrales, en relaxant vos doigts.


Padre Soler distingue les façons de moduler. L'une d'elles est ce qu'il appelle, avec un joli mot, la « modulation suave ». Elle comprend une préparation (conocimiento), qui annonce la future tonalité au moyen de sa quinte. Dans ce passage central, Padre Soler module en effet de cette simple façon (V->I). Il n'y a pas ici à proprement parler de problème technique, la question est en revanche d'apprendre, tout simplement. Or, si vous voulez retenir ce morceau, il est indispensable que vous analysiez soigneusement cette marche harmonique et la durée de chaque figure, faute d'user de la « technique du perroquet » !


Au début, la carrure de Padre Soler dure trois mesures (do septième, mesures 63-65) et aboutit en fa mineur. Puis la carrure de mesures se fait plus brève, en deux mesures seulement. La marche harmonique crée aussi des septièmes de plus en plus dissonantes qu'il faut savourer à l'oreille. Enfin, mesures 70 à 73, la carrure atteint 4 mesures, développant l'accord d'ut mineur, par un mouvement contraire des voix. Sentez bien ce mouvement.


Ce morceau est difficile et rapide. Pour le maîtriser, il n'y a pas d'autre secret que la patience. Chantez. Ramassez vos doigts, fermez la main. Cherchez et vous trouverez.

Abonnez-vous
à Pianiste
Notre expert
Photo de l'expert Pianiste Magazine : Alexandre Sorel
Alexandre Sorel
Passionné par la pédagogie, professeur au Conservatoire de Gennevilliers, j’ai créé une collection intitulée « Comment jouer » (Ed. Symétrie). J’enregistre aujourd’hui le CD joint à Pianiste, choisis et commente les œuvres proposées. Je cherche sans cesse à jouer avec plus de sûreté – en quête de justice rendue à l’œuvre –, de beauté et d’émotion. Amoureux du génie de Chopin, je demeure convaincu, à l’instar de sa pensée, que « technique » et art de la déclamation musicale vont de pair. C’est pourquoi je ne cesse de m’interroger sur la technique et la musique elle-même, de mettre en pratique cette belle phrase de Schumann : « On n’a jamais fini d’apprendre. »...
Autres experts
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz