Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS PHONON

JEU-CONCOURS PHONON

JOUEZ ET GAGNEZ : DEUX CASQUES PHONON SMB-02 D’UNE VALEUR UNITAIRE DE 360€ & ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Pédagogie / Les conseils d'Alexandre Sorel / SCHUMANN : CHOPIN (EXTRAIT DU CARNAVAL)
Pédagogie
Supérieur

SCHUMANN : CHOPIN (EXTRAIT DU CARNAVAL)

Par Alexandre Sorel / Mardi 8 juillet 2014 / Pianiste Magazine N°87 - juillet-août 2014
Diminuer la taille des caractères de l'article : SCHUMANN : CHOPIN (EXTRAIT DU CARNAVAL) Augmenter la taille des caractères de l'article : SCHUMANN : CHOPIN (EXTRAIT DU CARNAVAL) Imprimer l'article : SCHUMANN : CHOPIN (EXTRAIT DU CARNAVAL)
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : SCHUMANN : CHOPIN (EXTRAIT DU CARNAVAL)
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : SCHUMANN : CHOPIN (EXTRAIT DU CARNAVAL)
Voter (0)
Robert Schumann (1810-1856)
Chopin (extr. du Carnaval op. 9)


Schumann a fait figurer dans son fameux Carnaval op. 9, certains pastiches qui dépeignent des personnages. Sur la scène de ce petit théâtre musical imagé, on reconnaît Florestan et Eusébius, deux aspects antagonistes de la personnalité du compositeur, ou encore certaines figures de la commedia dell’arte. Voici maintenant un ami très cher au cœur de Schumann : Chopin, à propos duquel il dit un jour : « Chapeau bas, Messieurs, un génie »… Les grands principes du jeu de Chopin étaient le legato, le cantabile et la souplesse, c’est donc ainsi qu’il faudra aborder ce morceau qui n’est autre qu’un grand chant d’amour et de poésie.

MES. 1-4


Mes. 1-4
Main gauche. Commencez par étudier votre main gauche toute seule afin d’en assurer le parfait « coulé », le beau legato, sans aucun trou ni choc intempestif malgré le passage du pouce. Cela est délicat à exécuter, mais si votre main gauche est fluide, votre main droite chantera alors naturellement, comme libérée. Chopin lui-même recommandait de chercher le naturel dans le jeu.

En jouant ces arpèges, évitez de casser votre poignet au moment où vous passez la main par-dessus le pouce. Tellefsen, l’élève de Chopin (auquel celui-ci confia le soin de terminer sa Méthode de piano), préconisait : « Il ne faut point baisser le poignet ; la surface de la main et de l’avant-bras doit former une ligne droite. » (Thomas D. A. Tellefsen : Traité du mécanisme au piano, in : Chopin : Esquisse pour une Méthode de piano). Puis, phrasez. Posez bien votre basse la bémol en vous relaxant. Ensuite, élancez cette phrase vers l’aigu, en lui appliquant plus de poids en montant et un peu moins en redescendant. « Sculptez » ainsi chaque phrase de cette main gauche en dosant musicalement chaque son. Chaque note doit avoir sa juste place dans le soufflet d’intensité : ni trop forte, ni trop douce. À vous de sentir et de vous écouter. Ne négligez jamais la note la plus aiguë de cette main gauche. Versez du poids sur le pouce (noté avec un sf par Chopin). Souvent, par peur du tournant qui revient vers le grave, la tentation est grande de raccourcir les notes du pouce, les plus aiguës à la main gauche et d’en négliger le poids. N’en faites rien, faute de perdre à la fois tout contact, technique et musicalité.

Main droite. Chopin disait « Il faut chanter avec les doigts. » La toute première chose est donc de chanter cette mélodie, avec votre voix et une juste intonation des notes. Pour cela, il faut d’abord aimer passionnément cette phrase. C’est cela qui vous donnera le désir de l’interpréter comme un chanteur le ferait avec sa voix. Pour bien jouer du piano, il ne faut jamais exécuter deux notes successives avec le même son, mais donner un poids différent à chaque son. C’est là que tout devient concret et qu’intervient la liberté du poignet. Elle est indispensable, notamment pour atténuer le son en fin de phrase, pour alléger le poids dans les touches sans rompre le legato, c’est-à-dire sans les quitter pour autant. Ce poignet libéré permet également de respirer entre les phrases, ce qui est non moins essentiel, car c’est cela qui rend le discours musical compréhensible. Chopin disait : « Le poignet, la respiration dans la voix… » (Chopin : Esquisse pour une Méthode de piano, op. cit.). Il s’agit là d’une phrase capitale à graver en lettres d’or pour votre technique.

Avant la première note de la phrase, placez-vous au-dessus de la note, coude allégé et poignet libéré. Votre main « pend » alors devant vous. Prenez cette première note en descendant, afin de la prononcer bien distinctement, en lui appliquant le poids. Durant la phrase, maintenez chaque touche abaissée jusqu’à la suivante, « coulez » votre poids de l’une à l’autre. Sur la terminaison, allégez progressivement votre poids dans les touches, afin que le son diminue. Soulevez petit à petit votre coude tout en gardant les touches abaissées. Votre poignet doit être libre et parfaitement débloqué. Nous avons évoqué ci-dessus la phrase de Chopin : « Le poignet [est] la respiration dans la voix. » Ce principe est si important qu’il convient de le compléter par un souvenir rapporté par l’une de ses élèves, Emilie von Gretsch : « Pour se conformer au principe qui consiste à imiter les grands chanteurs en jouant du piano, Chopin a arraché à l’instrument le secret d’exprimer la respiration. À chaque endroit qui exigerait du chanteur une inspiration, le pianiste qui n’est plus un profane doit veiller à lever le poignet, pour le laisser retomber sur la note chantante avec la plus grande souplesse imaginable. » (Chopin : Esquisse pour une Méthode de piano, op. cit.).

MES. 11-12


Mes. 11-12
L’un des moyens expressifs très importants et que vous devez également sentir – et faire sentir ! – provient aussi de l’harmonie, utilisée par Schumann. Nous trouvons un exemple de son miroitement extraordinaire en cette modulation passagère de la mesure 12, due à l’intervention du fa bémol qui confère à la musique une sorte de couleur mauve indéfinissable – la « note bleue », dirait Chopin – qui nous emplit l’âme d’une indéfinissable nostalgie. Il n’y a pas d’explication pour cela, car la musique est là pour remplacer les mots.





Abonnez-vous
à Pianiste
Notre expert
Photo de l'expert Pianiste Magazine : Alexandre Sorel
Alexandre Sorel
Passionné par la pédagogie, professeur au Conservatoire de Gennevilliers, j’ai créé une collection intitulée « Comment jouer » (Ed. Symétrie). J’enregistre aujourd’hui le CD joint à Pianiste, choisis et commente les œuvres proposées. Je cherche sans cesse à jouer avec plus de sûreté – en quête de justice rendue à l’œuvre –, de beauté et d’émotion. Amoureux du génie de Chopin, je demeure convaincu, à l’instar de sa pensée, que « technique » et art de la déclamation musicale vont de pair. C’est pourquoi je ne cesse de m’interroger sur la technique et la musique elle-même, de mettre en pratique cette belle phrase de Schumann : « On n’a jamais fini d’apprendre. »...
Autres experts
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz