Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS PHONON

JEU-CONCOURS PHONON

JOUEZ ET GAGNEZ : DEUX CASQUES PHONON SMB-02 D’UNE VALEUR UNITAIRE DE 360€ & ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT

En bref

KAWAI CN 25

Par Bernard Désormières / Lundi 19 octobre 2015
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : KAWAI CN 25 Augmenter la taille des caractères de l'article : KAWAI CN 25 Imprimer l'article : KAWAI CN 25
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : KAWAI CN 25
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : KAWAI CN 25
Voter (1)
La série intermédiaire CN de claviers numériques de salon Kawai comprend deux nouveaux modèles disponibles depuis novembre 2014 : le CN 25 et le CN35. Ils ont remplacé respectivement les modèles CN 24 et CN 34. Voici le CN 25.

Descriptif

Le design est classique pour ce clavier à consoles de 40 kg seulement et d'une hauteur de moins de 90 cm (pupitre rabattu). On apprécie la présence d'un couvre-clavier encastrable. Le panneau arrière ne couvre pas la totalité de l'arrière du meuble, ce qui donne une certaine légèreté visuelle à l'instrument. Un discret boîtier de commande comportant six boutons est placé à la gauche des touches du clavier. L'interrupteur de mise en service et le curseur de réglage du volume sont à droite.


Par rapport au modèle CN24, le profil des oreilles a été légèrement modifié, et le pupitre toujours trop bas (18,5 cm) comporte trois positions d'inclinaison plus l'à- plat. L'évolution la plus importante concerne le toucher. En effet, la nouvelle mécanique RH III, à trois capteurs et à simulation d'échappement, remplace l'ancienne RH II. Les marteaux sont lestés, des contrepoids ont également été placés sur chaque touche et la surface des touches est de l'ivoire de synthèse Ivory Touch, le must sur les claviers Kawai. Le nombre de sonorités a été accru de 15 à 19, dont 8 pianos au lieu de 4.


La source sonore par échantillonnage est la « PHI » et la polyphonie est de 192 notes, ce qui est très bien dans cette catégorie d'instruments. L'amplification modeste de 2x20W active deux petits haut-parleurs de 12 cm de diamètre placés sous le plateau de clavier. L'alimentation se fait avec un adaptateur, toujours peu pratique et fragile. Ce modèle ne comporte pas d'afficheur, ce qui rend le recours à la notice indispensable pour tirer profit des très nombreuses fonctions et paramètres de réglages de l'instrument, qui ont d'ailleurs été accrus par rapport au CN 24. La connectique, minimale, comprend deux prises casques en gros Jack, deux prises Midi, et une nouvelle connexion USB to Host pour lecture. En revanche, pas de sortie ni d'entrée auxiliaire !


Toucher et rendu sonore

Bonne sensation de confort sous les doigts. Le revêtement des touches est agréable et elles sont bien guidées latéralement. La fermeté est correcte, sans lourdeur, et permet un assez bon contrôle de jeu et une excellente répétition dans toutes les tessitures. Les pédales, à bonne hauteur, sont d'une fermeté acceptable et bien guidées. On apprécie la bonne stabilité de l'instrument par rapport à celle d'un clavier portable posé sur un X. L'écoute avec un bon casque est très satisfaisante et les effets subtils des différents réglages très perceptibles, comme la présence de quelques harmoniques.


Néanmoins, la réponse en dynamique, même en position «Hard», délivre des nuances fortissimo trop tôt, avec une articulation qui n'appellerait que des mf ! Les timbres des 8 pianos acoustiques sont crédibles, mais si l'on passe très vite d'une écoute au casque à l'écoute avec l'amplification intégrée, on est déçu par les timbres qui manquent de réalisme, comme s'il s'agissait d'un autre instrument. La puissance installée serait théoriquement presque suffisante pour une petite pièce, mais la diffusion par les deux simples hautparleurs reste assez médiocre.


Conclusion

Ce clavier de salon est agréable en écoute au casque, mais très limité dans la qualité de sa diffusion sonore. Sa connectique minimale et l'absence d'afficheur ne gêneront pas trop le pianiste qui souhaite surtout disposer d'un instrument offrant au casque une belle sonorité, et qui ne cherche pas à modifier fréquemment ses réglages. Le toucher et le confort de jeu, très corrects pour un numérique, malgré une réponse en dynamique trop élastique, sont les points forts de ce modèle. Un clavier sérieux, sans prétention, pour pianistes amateurs ou étudiants avancés peu fortunés pour travail au casque.


Prix : 1 265 euros

Importé par Hohner France

Remerciements à Hohner France

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz