Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JOUEZ ET GAGNEZ 4 COFFRETS MAURIZIO POLLINI, COMPLETE RECORDINGS ON DEUTSCHE ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Disques, DVD / Classique / "EXTASE MAXIMA", WILHEM LATCHOUMIA

Chronique

"EXTASE MAXIMA", WILHEM LATCHOUMIA

Par Stéphane Friédérich / Mardi 13 janvier 2015
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : \ Augmenter la taille des caractères de l'article : \ Imprimer l'article : \
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : \
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : \
Voter (1)
Wagner : Fantaisie en fa dièse mineur. Élégie en la bémol majeur. Wagner/ Liszt : Phantasiestück sur des motifs de Rienzi. La Mort d’Isolde. Wagner/ Jaëll : Transcription op. 112, d’après Tristan et Isolde. Wagner/Wolf : Paraphrase sur la Walkyrie. Pesson : En haut du mât, d’après Tristan et Isolde.
Wilhem Latchoumia (piano)




Le bicentenaire de la naissance de Wagner, en 2013, fut l’occasion de concevoir ce programme, insérant le postromantisme du compositeur dans une succession de kaléidoscopes originaux grâce à Liszt, Pesson, Jaëll et Wolf. Un tel programme peut se concevoir comme l’exploration de l’univers de l’harmonie wagnérienne.

Une sorte de voyage, « d’opéra », selon les confidences du pianiste dans le livret. L’auditeur passe ainsi de la Fantaisie, une pièce de jeunesse, à l’écriture morcelée, aux effluves schubertiennes et si peu favorable au récital, aux textures complexes issues du chromatisme wagnérien. Puis, le pianiste propose un retour à une écriture plus épurée, celle de l’Élégie inspirée par un Liszt tardif et le pressentiment, peut-être, de Scriabine.

Wilhem Latchoumia semble autant inspiré par la liberté du chant – les influences italiennes encore présentes dans Rienzi – que par le souci de préserver la grandeur, la puissance d’un piano (superbe Yamaha) et de ne pas tomber dans le piège de la grandiloquence avec La Paraphrase sur la Walkyrie de Wolf. L’attente et le silence, caractéristiques finalement essentielles dans la musique de Wagner, transparaissent dans la respiration et les contrastes de la partition la plus célèbre, la Mort d’Isolde transcrite par Liszt. Dans cette pièce, on apprécie la clarté du jeu, le délié du phrasé. Wilhem Latchoumia pense avant tout à la voix et plus exactement à son accompagnement.

Cette matière élégante de respirer sans appuyer inutilement les trilles pour faire « ronfler » le piano provoque une émotion accrue lorsque toute l’énergie est sollicitée. Ce disque se révèle comme un hommage à la voix wagnérienne dont chaque phrase semble désirer l’apparition. Magistral.

La Dolce Volta LDV162. 2013. 1 h 09’

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz