Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS PHONON

JEU-CONCOURS PHONON

JOUEZ ET GAGNEZ : DEUX CASQUES PHONON SMB-02 D’UNE VALEUR UNITAIRE DE 360€ & ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / / SPÉCIAL SALON DE FRANCFORT 2015

En bref

SPÉCIAL SALON DE FRANCFORT 2015

Par Pianiste / Mercredi 1er juillet 2015
Agrandir l'image : Le modèle Sphinx, de C. Bechstein.
Le modèle Sphinx, de C. Bechstein.
Diminuer la taille des caractères de l'article : SPÉCIAL SALON DE FRANCFORT 2015 Augmenter la taille des caractères de l'article : SPÉCIAL SALON DE FRANCFORT 2015 Imprimer l'article : SPÉCIAL SALON DE FRANCFORT 2015
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : SPÉCIAL SALON DE FRANCFORT 2015
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : SPÉCIAL SALON DE FRANCFORT 2015
Voter (0)

Quand bien même le salon européen apparaît un peu moins représentatif face aux salons de Los Angeles (le Namm, en janvier), de Shangai (Music China, en octobre) et de Moscou (Namm Musikmesse Russia, en septembre), le Musikmesse de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne, qui s’est tenu du 15 au 18 avril, témoigne de l’évolution du marché mondial de la musique, et du piano en particulier. Et malgré l’absence de nombreux facteurs européens de pianos, de multiples nouveautés ont été découvertes. D’emblée, nous avons constaté un effort important réalisé sur le design et la personnalisation des instruments acoustiques. Revue de détail.


DES PIANOS ACOUSTIQUES QUI OSENT


C. Bechstein : grand luxe et design

La firme allemande a réalisé pour un client fortuné un piano baptisé Sphinx. Il a été construit sur la base du demi-queue C. Bechstein B 212. Le piano de style Empire, avec ses formes très travaillées, a été fabriqué d'après des croquis d'un modèle créé en 1866. Il comprend de nombreuses pièces sculptées en bronze puis dorées à l'or fin, dont deux candélabres latéraux.



Le cadre métallique est également revêtu de feuilles d'or. On remarque six pieds dont la base est une patte de lion ! Plus de 1 250 heures de travail ont été nécessaires uniquement pour la réalisation de la décoration du meuble (avec tabouret assorti) ! Cet instrument unique a été vendu à 930 000 euros... Le nom du client n'a pas été révélé.


Autre piano design très haut de gamme, l'élégant C. Bechstein B 212 Sterling, modèle unique, réalisé en coopération entre la firme C. Bechstein et Robbe & Berking, la célèbre orfèvrerie allemande de Flensburg fondée en 1874. Selon ses concepteurs, le piano serait « l'expression suprême de deux grandes traditions artisanales ».


C. Bechstein B 212 Sterling


Ce superbe demi-queue noir comporte de nombreux éléments en argent massif : liseré au bas de la ceinture et sur tout le pourtour de l'instrument, sur la partie inférieure du pupitre, au dessus de la lyre et près des trois roulettes. La moyenne béquille et le logo des deux firmes sont également en argent, comme le diapason et la serrure du cylindre présentés dans un très bel écrin. Plus de 6 kg de ce noble matériau ont été utilisés ! Le cadre métallique et même la table d'harmonie sont revêtus de peinture argentée. Ce piano, qui n'est pas à vendre actuellement, voyagera jusqu'à la fin de l'année à travers l'Allemagne.


C. Bechstein 112 Chrome Art.


Pour le grand public, un nouveau petit piano droit allemand design Bechstein 112 Chrome Art, noir ou blanc brillant, dont la ligne est inspirée du style Art déco, est désormais au catalogue. Orné de fines baguettes chromées horizontales et verticales ainsi que de discrets chanfreins facilitant l'ouverture du couvercle supérieur, ce joli instrument comporte des patins à la place de roulettes. Dimensions : 112 x 149 x 57 cm, 233 kg. Le prix est de 13 890 euros (supplément de 2 990 euros avec le système silencieux Vario).


Bösendorfer  : Jean Cocteau Limited Edition

Un nouveau piano à queue en série limitée (douze pièces seulement) Jean Cocteau Limited Edition est le résultat d’une étroite collaboration entre Bösendorfer, le Festival de musique et le Musée Jean-Cocteau de Menton. Proposé en noir ou en blanc, sur la base dimensionnelle du 200 cm et du 214 cm (voire du 185 cm), ce piano est orné sur la face intérieure de son couvercle du célèbre dessin Orphée de Jean Cocteau (1889-1963), apposé selon la technique de sérigraphie. La signature du poète figure également sur le bloc gauche du clavier. L’accastillage est chromé.



On attend par ailleurs un nouveau grand queue de concert Bösendorfer de 280 cm. Nous avons eu le privilège d’essayer le plus récent prototype du nouveau grand queue de concert Bösendorfer de 280 cm. Ce piano devrait remplacer, dès l’automne prochain, le modèle actuel mesurant également 280 cm. Nous avons été impressionné par la projection sonore de l’instrument, les importants écarts de dynamique possibles, le confort de jeu et la couleur sonore très riche qui préserve l’identité typée Bösendorfer.


Blüthner : l'originalité en plus

Un modèle transparent de piano à queue série Blüthner Crystal Edition avait été présenté en 2014 à Francfort. Dans la même série, élargie depuis l’année dernière, le facteur allemand de Leipzig propose un nombre élevé de finitions originales (Élégance, Panoramic, Idyllic, Hive Xtravaganza ou Sport). Chaque modèle peut être personnalisé à loisir.


Blüthner Crystal Edition


Rappelons par ailleurs que Blüthner dispose à son catalogue des surprenants pianos PHPianette et PHGrandPiano, répliques des modèles dessinés dès 1931 par le Danois Paul Henningsen.


Hoffmann version pro

Un nouveau piano droit W. Hoffmann Professional 114 est proposé au prix de 10 250 euros. Cette récente série Hoffmann Professional créée en 2014 est produite dans l’usine Bechstein Europe, en République tchèque à Hradec Králové. Elle comprend donc désormais trois modèles de pianos droits (114, 120 et 126 cm) et trois dimensions de pianos à queue (162, 188 et 206 cm). La marque Hoffmann comprend aussi deux autres séries, plus économiques : Vision et Tradition.


Wilh. Steinberg : tel est son Nomos
L’appellation de la série intermédiaire Motif est supprimée et devient Nomos. Trois modèles droits Nomos (118, 123 et 128 cm) sont au nouveau catalogue. Les trois séries qualitatives de pianos acoustiques Wilh. Steinberg sont donc désormais : Signature (fabrication 100 % allemande), Nomos (production asiatique avec sous-ensembles européens) et Eisenberg (production asiatique). La finition ultime de chacun de ces instruments est réalisée en Allemagne.

PianoForce Systems
Du côté des hybrides, la marque PianoForce propose des systèmes silencieux et des systèmes de reproduction de musique sur piano acoustique, comme les anciens pianos mécaniques (produits apparentés aux systèmes Disklavier de Yamaha, QRS, Quiet Time).

DES CLAVIERS NUMÉRIQUES TOUJOURS PLUS PERFORMANTS


Kawai : la série Concert Artist se renouvelle

La marque japonaise renouvelle ses trois modèles haut de gamme de claviers numériques de salon CA. Les trois nouveaux claviers CA-17, CA-67 et CA-97 (série Concert Artist) remplacent respectivement, depuis avril, les modèles CA-15, CA-65 et CA-95 qui étaient apparus fin 2012. Par rapport à l’ancien CA-15, le CA-17 dispose désormais de 19 sons au lieu de 8, d’une prise USB to Host, de 88 morceaux Concert Magic et de fonctions de réglage accrues Virtual Technician. Les améliorations des deux autres modèles CA-67 et CA-97 sont significatives.


Clavier Kawai CA-17 (ex-CA-15).


Le CA-97 est plus puissant et dispose, comme l’ancien CA-95, d’une véritable table d’harmonie. Le positionnement et le choix des haut-parleurs ont été optimisés, en particulier sur le CA-67, qui en comporte 6. À l’instar de Yamaha qui avait intégré la sonorité du Bösendorfer Impérial en plus du Yamaha CFX dans sa série CLP apparue en 2014, Kawai a échantillonné pour la première fois, en complément du grand piano de concert Kawai EX (278 cm), les sonorités du grand queue de concert Shigeru Kawai SK-EX (278 cm) et du demi-queue Shigeru Kawai SK-5 (200 cm), les fleurons de la marque. L’échantillonnage fait appel à la nouvelle technologie New Harmonic Imaging XL. 


La mécanique en bois Grand Feel II est également inédite, intégrant des masselottes précisément positionnées, ainsi que des contrepoids gradués selon la tessiture, pour une sensation plus proche de celle des vrais pianos. Les touches noires, plus larges, comme sur les pianos à queue acoustiques, sont d’une texture, d’une couleur et d’un éclat très proches de ceux de l’ébène. Le nombre des paramètres de réglage par modélisation des résonances a été augmenté et permet quelques effets assez subtils. Une nouvelle fonction Smart Mode facilite les réglages, dont certains peuvent se faire note à note.


Par ailleurs, l’écoute au casque a été particulièrement étudiée, pour moins de fatigue auditive et pour une meilleure spatialisation, le type de casque utilisé (ouvert, fermé) pouvant même être pris en compte ! Le design, similaire sur les trois modèles, a légèrement évolué, avec des joues de clavier profilées. Proposés en noir, blanc ou en palissandre, ces nouveaux claviers sont aux prix de 1 790 euros (CA-17), 2 333 euros (CA-67) et 3 222 euros (CA-97).


Yamaha : de plus en plus polyphonique

Deux best-sellers au sein de la gamme de claviers portables de premier prix Yamaha : le P-35 et le P-105 ont été remplacés par le P-45 et le P-115.
Le P-45 dispose désormais d’une prise USB to Host, mais les prises Midi sont supprimées. La polyphonie est passée de 32 à 64 notes et les effets ont été accrus (4 réverbs, Chorus). Les 10 sons échantillonnés ont bénéficié de quelques améliorations. Le clavier reste le GHS (Graded Hammer Standard), mais avec des touches noires en finition mate. Son prix est inférieur à 500 euros !


Le nouveau P-115 voit également sa polyphonie augmentée (de 128 à 192 notes) et les 14 timbres échantillonnés ont été améliorés. Il est possible désormais de télécharger une application pour iPhone ou iPad afin de contrôler la plupart des fonctions du clavier. Les dimensions, le poids, le clavier GHS et l’amplification n’ont pas changé par rapport au P-105. Le prix est inférieur à 700 euros !


Clavier Yamaha P-115 (ex-P-105).


Un nouveau petit compact Yamaha Arius YDP S 52 complète la gamme Arius de claviers compacts, qui comprenait déjà les modèles YDP 142 et YDP 162. Doté du fameux clavier GH (Graded Hammer), le même que sur le P-255 avec des touches en ivoire synthétique, le YDP S 52 offre 192 notes de polyphonie, 10 sons, 4 réverbs et une prise USB to Host. Une application téléchargeable permet de piloter ce clavier à partir d’un iPhone ou d’un iPad. Pesant 37,8 kg, ce compact est proposé en noir ou en blanc.


Korg : poids plume et toucher lourd

Korg présente un nouveau clavier numérique portable arrangeur Havian 30. Si ce nouvel instrument est surtout intéressant pour ses fonctions d’arrangeur, avec ses 950 timbres, ses 64 kits de batterie, ses 420 styles et son mini- Joystick, il produit également des sonorités échantillonnées de piano acoustique assez réalistes et un toucher lourd crédible (le poids des touches varie, en effet, selon la tessiture, plus lourd dans le grave que dans l’aigu).


Havian 30


La puissante amplification de 2 x 25 W, alimentant deux haut-parleurs de 10 cm à cône, Bass Reflex, est surprenante pour un instrument qui ne pèse que 15,1 kg. Un large écran tactile TFT Touch View facilite l’accès à toutes les fonctions et permet également d’afficher les partitions et les paroles des chansons chargées. La connectique est assez complète : casque audio en 6,35 mm, Midi, USB (To Host et To Device, etc.). Prix : 1 550 euros.


Blüthner : une gamme enrichie


Ce facteur de pianos acoustiques complète sa gamme de claviers numériques de salon avec le modèle Homeline, designed by Knut Blüthner et produit à Leipzig, en Allemagne. Conçu autour de la base technique du e-Klavier Pro 88 (2014) avec une amplification de 2 x 40 W, il est doté d’une interface Bluetooth Audio. Le générateur sonore utilisé est le Blüthner APS Technology (Authentic Piano Simulation). Tous ses composants sont européens. Finitions : noir satiné, bois plaqué satiné, bois massif. Prix : de 2 400 à 2 600 euros.


Casio : champagne !
Ce fabricant de claviers numériques aux prix accessibles a présenté un nouveau portable Privia PX-160, remplaçant le Privia PX-150. Si les caractéristiques du récent modèle utilisant toujours la technologie AiR sont très proches de celles du précédent, le système d’amplification et de diffusion sonore (2 x 8 W et haut-parleurs de diamètre 12 cm) a été amélioré. Notons l’apparition d’une sortie ligne (Line Out) en gros Jack de 6,35 mm. Les timbres des pianos électriques, cordes et orgues ont été retravaillés pour une meilleure crédibilité acoustique. Une jolie finition champagne doré PX-160 GD est proposée en plus du noir habituel PX-160 BK. Prix : environ 700 euros.

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz