Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Interprètes / ENTRETIEN AVEC HERVÉ BILLAUT

En bref

ENTRETIEN AVEC HERVÉ BILLAUT

Par Stéphane Friédérich / Vendredi 26 juin 2015
Agrandir l'image :
© Jin-Ho Kim
Diminuer la taille des caractères de l'article : ENTRETIEN AVEC HERVÉ BILLAUT Augmenter la taille des caractères de l'article : ENTRETIEN AVEC HERVÉ BILLAUT Imprimer l'article : ENTRETIEN AVEC HERVÉ BILLAUT
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : ENTRETIEN AVEC HERVÉ BILLAUT
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : ENTRETIEN AVEC HERVÉ BILLAUT
Voter (0)

Nous célébrons cette année le 150e anniversaire de la naissance de Paul Dukas. Hervé Billaut
a enregistré pour Mirare les œuvres du compositeur français (lire la chronique). Un magnifique voyage dans un univers sonore méconnu.


Face à Debussy et Ravel, diriez-vous qu'aujourd'hui, Dukas est un « célèbre inconnu » ?

Tout à fait ! Dukas est en partie responsable de cela. Si sévère avec lui-même, le compositeur a pratiqué, à grande échelle, l'autodafé de ses propres œuvres. Une telle exigence a eu pour conséquence un catalogue restreint. Enfin, le succès considérable de L'Apprenti sorcier ­ remercions Walt Disney ! ­ a déposé un paravent devant toute sa musique.


Précisément, pourquoi ne pas avoir enregistré l'une des transcriptions pour piano de L'Apprenti sorcier ?

Je souhaitais m'en tenir à des œuvres écrites spécifiquement pour le piano. Et, à vrai dire, l'orchestre de Dukas est si riche que l'on peut préférer ­ tout comme pour La Valse de Ravel, par exemple ­ la version à deux pianos.


Quand avez-vous découvert cette musique ?

Très tôt, à l'âge de 16 ans. Je me suis pris de passion pour cette œuvre et j'ai présenté le dernier mouvement de la Sonate comme pièce libre, lors des éliminatoires du Concours Long-Thibaud. En 1989, dans le cadre des célébrations du bicentenaire de la Révolution française, j'ai abordé d'autres partitions, notamment les Variations, Interlude et Finale sur un thème de Rameau, à la demande de Jean-Michel Nectoux, alors conservateur au Musée d'Orsay.


Quelles impressions dominent après avoir joué la musique pour piano de Dukas ?

Le plus évident, pour moi, est d'être confronté à une puissance expressive prodigieuse. Cette impression est permanente, y compris dans les pièces de moindre envergure que sont La Plainte, au loin, du faune et le Prélude élégiaque. L'interprète entre d'emblée, dans un univers envoûtant, une dimension qui le dépasse. Il est au pied d'une montagne d'autant plus haute que l'écriture est compacte. Pourtant, ce piano sonne admirablement bien.


Diriez-vous qu'il s'agit d'une musique descriptive ?

Je dirais davantage qu'il s'agit d'une musique en mouvement, au sens cinématographique du terme. Je ne parlerais pas de forme descriptive, mais d'une esthétique en noir et blanc dont la richesse se révèle grâce à la palette infinie des gris.


Rattacheriez-vous cette œuvre à une ou plusieurs esthétiques ?

Les indications sont encore romantiques, plus franckistes que debussystes, certainement. Mais, l'univers de Dukas est si personnel... Dans le passage central du troisième mouvement, le Scherzo de la Sonate, on pourrait évoquer aussi Schoenberg. Il y a une forme d'abstraction que l'on trouve déjà chez Fauré, celui du Sixième Nocturne.

Non, finalement, on ne peut pas décrire la Sonate par analogie. Elle transgresse le langage de son époque, jouant avec la tonalité en usant de combinaisons harmoniques tout à fait étonnantes. C'est une partition conçue de manière organique. C'est stupéfiant pour un musicien alors âgé de 35 ans. Pourtant, Dukas ne montre jamais sa nature profonde, son affect. Il ne se confie pas.


Quelle est ici la « place » de l'interprète ?

En ce qui me concerne, j'ai voulu éviter la surcharge émotionnelle. La pièce se suffit à elle-même. Sa grande complexité et sa virtuosité la destinent évidemment à des pianistes professionnels.


Quels sont vos projets ?

Pour les enregistrements, je n'ai pas encore d'idée précise. Rester dans le même univers, aller vers des compositeurs de la fin du romantisme ? Pour l'instant, je me consacre aux différents festivals de cet été où je suis invité ainsi qu'aux Rendez-vous de Rochebonne, à Theizé-en-Beaujolais (69), un festival qui a lieu en septembre près de Lyon et dont je suis le directeur artistique.

Propos recueillis par Stéphane Friédérich


HERVÉ BILLAUT EN CONCERT

> 1er juillet, Festival L'Estival de la Bâtie d'Urfé, à l'Opéra Théâtre de Saint-Etienne. Concert avec l'Orchestre Symphonique Saint-Etienne-Loire, dir. David Reiland : Mozart.

> 16 juillet, Cloître des Jacobins, Festival Toulouse d'Eté. Récital Dukas, Debussy, Chausson et Ravel.

> 18 juillet, Festival Musique et Or au Cheylard : Musique de chambre avec le violoncelliste Raphaël Perraud.

> 25, 26 et 29 juillet, Festival des Arcs. Musique de chambre

> 30 juillet, Temple de Lourmarin, Festival de piano de La Roque-d'Anthéron. Récital Dukas.

> 30 août, Festival de l'Orangerie de Sceaux. Musique de chambre avec Patrick Messina (clarinette) et Raphaël Pidoux (violoncelle).

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz