Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Évènements / ZIMMERMANN HZ 160

ZIMMERMANN HZ 160

Par Pianiste / Lundi 2 mai 2016
Agrandir l'image : HZ 160 Zimmermann
HZ 160 Zimmermann
Diminuer la taille des caractères de l'article : ZIMMERMANN HZ 160 Augmenter la taille des caractères de l'article : ZIMMERMANN HZ 160 Imprimer l'article : ZIMMERMANN HZ 160
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : ZIMMERMANN HZ 160
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : ZIMMERMANN HZ 160
Voter (0)

Fondée en 1884, la firme allemande Zimmermann a proposé pendant cent trente ans des pianos de qualités de facture inégales. Aujourd’hui, le groupe Bechstein, qui en est le propriétaire, positionne les pianos droits et à queue Zimmermann dans son entrée de gamme, en dessous des marques Hoffmann, Bechstein et C. Bechstein. À présent, les Zimmermann sont produits en Chine, à Hailun, selon des spécifications alle­mandes et sous le contrôle de techniciens de Bechstein. Deux dimensions de pianos droits et trois autres de pianos à queue (160 cm, 175 cm et 185 cm) constituent l’offre actuelle du label. Intéressons-nous au plus petit modèle, le HZ 160, le moins cher des pianos à queue de tout le groupe Bechstein.


Descriptif

Le meuble, assez ramassé, est élégant, avec sa lyre travaillée et ses pieds plus épais à leur base. Il paraît sobre par l’absence de chanfreins sur le couvercle et son abattant. On appré­cie la présence d’un ralentisseur de cylindre, de grosses roulettes doubles et d’un large pupitre, n’ayant malheureusement pas de position peu inclinée. Si l’origine chinoise de ce piano est clairement men-tionnée, l’empreinte sécurisante de Bechstein apparaît sur une pla-que en laiton apposée sur le bloc gauche de clavier, avec un numéro de contrôle propre à chaque instrument. S’y ajoute la mention « Designed by Bechstein » visible à l’intérieur du cylindre.

Le montage en cordes est bien pensé (échelle Duplex, agrafes, etc.), le sommier de chevilles, épais de 32 mm, est en multiplis de hêtre et d’érable. La table d’harmonie, quant à elle, est en épicéa massif. L’usinage du cadre métallique, du barrage et de nombreuses pièces du meuble a été effectué sur des machines à commande numérique, gage de précision et d’homogénéité dans la fabrication. La petite porte comme le cylindre sont renforcés par des profilés métalliques, pour éviter les déformations et les pannes. L’ensemble mécanique-clavier en bois est chinois, les feutres des têtes de marteaux étant d’origine européenne.

Un examen attentif des détails permet de déceler les limites dans la qualité de la finition : débordement de peinture dorée du cadre sur les tourillons en bois des chevilles, petits éclats de la laque vers le pupitre, ­léger décollement du feutre de ­pupitre et mauvaise portée du châssis de clavier sur son plateau. De plus, le piano testé a nécessité, pour sa préparation chez le distributeur, un nombre d’heures de travail anormalement élevé, la finition chinoise ayant atteint ses limites malgré les contrôles allemands.


Toucher et rendu sonore

L’ergonomie est très bonne, le toucher, agréable et précis, et la sonorité, très ouverte ; ­bref, les sensations sont ­excellentes au premier contact avec le HZ 160. Le contrôle du jeu en pianissimo, test pourtant redoutable, est satisfaisant. Les nuances peuvent être contrastées, car la puissance sonore est au rendez-vous si l’on sollicite le piano dans les nuances fortissimo. La couleur sonore et le timbre d’ensemble manquent un peu de rondeur, mais ne révèlent pas de dureté. Ce modèle est assez bien équilibré entre les diffé­rents registres, en dépit de ses dimensions réduites. Si l’on compare l’état d’arrivée en magasin de l’instrument, le technicien a réalisé un petit miracle. L’accord est stable, et les unissons sont restés intacts, malgré notre jeu volontairement « musclé ».


Conclusion

Le réel potentiel sonore de ce piano bien conçu ne pourra se révéler qu’après une préparation poussée par le technicien revendeur (réglage, harmonisation), l’état « brut » de l’instrument fourni par l’importateur n’étant pas, c’est le moins que l’on puisse dire, valorisant ! Malgré une finition de détail moyenne, cet élégant petit modèle, dont la taille le rend compatible avec des espa­ces de dimensions réduites, conviendra à des pianistes et étudiants qui ont un budget limité et ont besoin du confort de jeu d’un piano à queue. Ils seront rassurés par la caution de la prestigieuse marque allemande Bechstein. Un choix très raisonnable !


Bernard Désormières


Retrouvez la fiche technique du HZ 160 Zimmermann dans le nouveau numéro de Pianiste (n°98).



Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz