Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS PHONON

JEU-CONCOURS PHONON

JOUEZ ET GAGNEZ : DEUX CASQUES PHONON SMB-02 D’UNE VALEUR UNITAIRE DE 360€ & ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Évènements / FEDOROVA : LE PIANO RUSSE EN HERITAGE

FEDOROVA : LE PIANO RUSSE EN HERITAGE

Par STEPHANE FRIEDERICH / Lundi 2 janvier 2017
Agrandir l'image : Anna Fedorova
Anna Fedorova © MARCO BORGGREVE
Diminuer la taille des caractères de l'article : FEDOROVA : LE PIANO RUSSE EN HERITAGE Augmenter la taille des caractères de l'article : FEDOROVA : LE PIANO RUSSE EN HERITAGE Imprimer l'article : FEDOROVA : LE PIANO RUSSE EN HERITAGE
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : FEDOROVA : LE PIANO RUSSE EN HERITAGE
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : FEDOROVA : LE PIANO RUSSE EN HERITAGE
Voter (0)

Aujourd’hui, l’interprétation du Deuxième Concerto pour piano de Rachmaninov, captée au Concertgebouw d’Amsterdam, a été regardée près de 10 millions de fois sur YouTube ! L’artiste ukrainienne présentera cette œuvre le 22 janvier au Théâtre des Champs-Élysées, accompagnée par l’Orchestre Lamoureux. Entretien.



Vous avez donné votre premier concert à l’âge de 5 ans. Diriez-vous que vous avez été

une enfant prodige ?


J’ai joué très tôt des répertoires difficiles. Pour autant, avec le recul, je ne considère pas avoir été une ­enfant prodige. Mes parents n’ont pas eu ce sentiment non plus. Est-ce parce que je suis née dans une ­famille de pianistes professionnels ? Quand ils ont constaté mes facilités, ils m’ont poussée, mais sans exagération. C’est ainsi que je suis entrée dans une école spéciale pour jeunes musiciens surdoués à Kiev. Ils ne m’ont pas obligée à suivre tous les cours. Mon éducation musicale a été assez libre et c’est une chance. Libre aussi de passer des concours quand je le souhaitais. Les premiers concerts sont arrivés dans la foulée. Tout cela s’est fait dans la continuité.

À quel moment avez-vous pris conscience que la musique allait prendre le pas sur tout le reste ?

À aucun moment ! Je suis née dans la musique, j’ai grandi dans la musi­que… Que pouvait-il m’arriver de « pire » ? Je m’entraînais deux à trois heures chaque jour à 7 ans. C’est devenu sérieux vers 10-11 ans, quand je jouais jusqu’à huit à neuf heures quotidiennement. Je ne me suis ­jamais autant exercée qu’à cet âge parce que j’en avais l’envie et les capacités.

Votre père a été votre premier professeur. Est-ce difficile de travailler avec un de ses parents ?

Ça n’a pas été tous les jours évident… Différencier le père du professeur est mission impossible ! Je travaillais souvent avec lui tard le soir, après qu’il eut donné ses propres cours. S’occuper d’un enfant lorsqu’il est plus de 22 heures, alors qu’on est soi-même fatigué et qu’on a déjà plusieurs heures de piano dans les doigts, cela ne va pas sans tension. Heureusement, mes parents sont de grands musiciens aux goûts assez proches. Je n’avais donc pas deux sons de cloche ! Et puis, qui d’autre qu’eux pouvait mieux me comprendre et me faire progresser ? Je ressens cette confiance aujour­d’hui encore lorsque je retourne en Ukraine et que je joue à nouveau avec eux. Ce sont des liens extrêmement forts………….


Suite dans le nouveau numéro de pianiste (n° 102, janvier-février 2016).



Et en bonus, une petite liste des concerts à venir de la jeune pianiste !


22 janvier : Concerto n°2 pour piano de Rachmaninov/Rimski-Korsakov/Machuel au Théâtre des Champs-Élysées, Paris. Avec l'Orchestre Lamoureux. Direction : Philippe de Chalendar.

3 mars  : récital Chopin à la Fondation Louis Vuitton.

30 juin : Musique de chambre et récital à l'Auditorium Jean-Pierre-Miquel à Vincennes.

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz