Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS PHONON

JEU-CONCOURS PHONON

JOUEZ ET GAGNEZ : DEUX CASQUES PHONON SMB-02 D’UNE VALEUR UNITAIRE DE 360€ & ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Bancs d'Essai / Pianos acoustiques / SAUTER CARUS 112

SAUTER CARUS 112

Par BERNARD DESORMIERES / Jeudi 16 mars 2017
Agrandir l'image : Sauter Carus 112
Sauter Carus 112
Diminuer la taille des caractères de l'article : SAUTER CARUS 112 Augmenter la taille des caractères de l'article : SAUTER CARUS 112 Imprimer l'article : SAUTER CARUS 112
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : SAUTER CARUS 112
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : SAUTER CARUS 112
Voter (0)

Fondée en 1819, la firme allemande Sauter, installée à Spaichingen, dans la Forêt-Noire, produit des pianos droits et à queue de haute qualité. Outre les lignes design de Peter Maly, deux séries de pianos droits sont proposées : Classic Line (huit modèles de 112 à 130 cm) et MeisterKlasse (122 et 130 cm). Intéressons-nous ici au modèle d’entrée de gamme de la première, le Carus 112.


Descriptif :

Ce joli petit piano « 100 % made in Germany », à consoles effilées vers le bas, ne possède pas de roulettes, mais des patins. Les 62 cm d’espace libre pour le passage des genoux sous le clavier sont acceptables. Le large pupitre (95 cm), avec peau, est parfaitement positionné, sans interférence qui pourrait gêner le mouvement des mains du pianiste. Le meuble est simple, mais arbore ­toutefois quelques jolis chanfreins arrondis autour du couvercle et quelques « rondeurs » aux oreilles latérales. Une mini-béquille métallique permet au couvercle, en une seule pièce, articulé grâce à trois charnières (des encoches pour leur logement sont prévues dans le haut du piano, un feutre noir recouvrant le haut du sommier), de s’entrouvrir. L’arrière du piano fait apparaître un très beau barrage de cinq poutres verticales, positionnées de façon asymétrique, assurant une très bonne résistance à la compression et à la torsion. On découvre également la magnifique table d’harmonie en épicéa fin des montagnes, bombée selon une technique spécifique à Sauter, la « courbure sphérique ».

Le clavier est signé Kluge, et la ­mécanique, griffée Renner, avec barre de centre en bois multiplis fin. Les marteaux allemands sont fabriqués par Abel. Le montage en cordes comporte des agrafes dans les basses et le système classique sillet/contre-sillet dans le médium et l’aigu. Le solide cadre métallique, dont l’aspect manque un peu de lissé, est peint d’un très beau vernis brillant doré. Le plateau de clavier est parfaitement maintenu, car il repose sur un support métallique mécano-soudé très rigide, maintenant la précision des réglages. On apprécie la tringlerie des deux pédales, presque ­entièrement en bois. La fonction modérateur est assurée ici, non par une pédale centrale, mais par une manette, à gauche, sous le clavier, reliée par câble au feutre de sourdine. Pas de serrure, ni de ralentisseur de cylindre sur cet instrument dont le prix se veut serré. L’extraction du panneau inférieur est délicate, sa largeur étant supérieure à la distance entre les consoles.


Toucher et rendu sonore :

On est immédiatement conquis par la facilité de jeu, le clavier étant plutôt léger, par la précision du toucher, et surtout par le timbre riche de ce modèle. La répétition est très hono­rable pour un piano droit. La montée en dynamique est aisée, facilement contrôlable. Les aigus sont particulièrement éclatants et ouverts, les médiums, chantants, bien colorés, et les graves, très bien définis et d’une puissance étonnante pour un si petit modèle. Quelques notes sont un peu atténuées ou courtes dans le médium aigu, mais une correction d’harmonisation devrait y remédier. La longueur de son est importante. Le modérateur est effi­cace et maintient, dans ce type de jeu, une homogénéité sonore entre les tessitures.


Conclusion :

Voilà un petit piano parfaitement conçu et réalisé sans concession dans la grande tradition allemande, avec des composants allemands de haute qualité, et qui est proposé à un prix très accessible. Son toucher facile et précis, sa sonorité riche, sa puissance surprenante pour un 112 cm et sa bonne durabilité pronostiquée le feront apprécier des amateurs ou des étudiants exigeants et, bien sûr, des conservatoires et écoles de musi­que. Sans atteindre les qualités, puissance et finesse des modèles plus haut de gamme Sauter, il nous fait entrer dans le bel univers musical de ce facteur. Une réussite.


Bernard Désormières



FICHE TECHNIQUE DISPONIBLE DANS LE NOUVEAU NUMÉRO DE PIANISTE ! (n° 103, mars-avril 2017)


Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz