Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Interprètes / BEATRICE BERRUT : UN VENT DE FRAICHEUR

BEATRICE BERRUT : UN VENT DE FRAICHEUR

Par Stéphane Friédérich / Vendredi 12 mai 2017
Agrandir l'image : Béatrice Berrut
Béatrice Berrut © Aline Fourier
Diminuer la taille des caractères de l'article : BEATRICE BERRUT : UN VENT DE FRAICHEUR Augmenter la taille des caractères de l'article : BEATRICE BERRUT : UN VENT DE FRAICHEUR Imprimer l'article : BEATRICE BERRUT : UN VENT DE FRAICHEUR
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : BEATRICE BERRUT : UN VENT DE FRAICHEUR
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : BEATRICE BERRUT : UN VENT DE FRAICHEUR
Voter (0)
Après deux disques remarqués, Lux æterna et Metanoïa, respectivement dédiés à Bach et à Liszt, la jeune pianiste se produira la saison prochaine en France. Un nouveau souffle venu de Suisse.

Comment êtes-vous devenue pianiste ?
À cause de… ou grâce à… Krystian Zimerman. Enfant, il était mon « dieu » ! Un jour, à la maison, j’ai écouté l’enregistrement de son Deuxième Concerto pour piano de Brahms [un disque qu’il a gravé avec le Philharmonique de Vienne ­dirigé par Leonard Bernstein pour Deutsche Grammophon en 1984, ndlr]. 

Une telle beauté sonore a bouleversé mon existence ! Réellement.Quels sont les grands « piliers » de votre répertoire ?
Je vais plutôt vers la musique allemande. Est-ce dû à mes origines ? Probablement. Je viens d’un canton suisse où l’on parle le français et ­l’allemand. J’ai étudié à Berlin et je me passionne pour la littérature et la philosophie allemandes.

Vous êtes particulièrement à l’aise dans le répertoire romantique…
J’ai davantage de facilités avec les œuvres qui ont besoin de grands accords, comme celles de Liszt. Sa musique me pose moins de problèmes que celle de Chopin. Sa technique est vraiment plus difficile.

Quel est le Liszt qui vous attire ?
Celui des Années de pèlerinage, des Légendes, de la Sonate en si ­mineur, mais également la dernière période. J’apprécie moins les Rhapsodies hongroises et ce répertoire de salon, que je trouve plus convenu.

Propos recueillis par Stéphane Friédérich.

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz