Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Jeux concours
JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JEU-CONCOURS DEUTSCHE GRAMMOPHON

JOUEZ ET GAGNEZ 4 COFFRETS MAURIZIO POLLINI, COMPLETE RECORDINGS ON DEUTSCHE ...
Tous les jeux-concours
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Interprètes / QUI VA PIANO... VA PIANOFORTE

QUI VA PIANO... VA PIANOFORTE

Par STEPHANE FRIEDERICH / Dimanche 14 mai 2017
Agrandir l'image : Vanessa Wagner
Vanessa Wagner © Bernard Martinez
Diminuer la taille des caractères de l'article : QUI VA PIANO... VA PIANOFORTE Augmenter la taille des caractères de l'article : QUI VA PIANO... VA PIANOFORTE Imprimer l'article : QUI VA PIANO... VA PIANOFORTE
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : QUI VA PIANO... VA PIANOFORTE
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : QUI VA PIANO... VA PIANOFORTE
Voter (0)
Elle joue sur piano moderne et instruments anciens, a enregistré des pièces de Rameau à Dusapin, collabore avec Murcof, musicien de la scène électro, et assure la direction artistique du Festivalde Chambord. Le parcours de la pianiste française détonne et étonne. Ces jours-ci, elle publie son nouveau disque chez La Dolce Volta consacré à Mozart et Clementi. Passionnant.

Associer Mozart et Clementi, n’est-ce pas curieux ? 
Certes, on dit que Mozart méprisait Clementi, qui était un virtuose, une « star » de son temps gagnant beaucoup d’argent. La réciproque n’était pas vraie. Un peu de jalousie, peut-être ? Clementi assure une sorte de lien invisible entre le classicisme et le préromantisme, entre Mozart et Beethoven. Dans un premier temps, j’avais eu envie de revenir à Mozart, incitée en partie par Augustin Dumay avec lequel je l’ai joué à de nombreuses reprises. Finalement, le disque s’est imaginé en miroir, associant deux compositeurs et deux instruments : un pianoforte Brodmann et un Yamaha CFX. 

Pourquoi avoir enregistré sur deux instruments aussi dissemblables ? 
Je ne devais jouer que sur pianoforte, mais en travaillant la sonate tardive en sol mineur de Clementi sur le Brodmann, un original, non une copie, j’ai ressenti une limite technique et sonore. Commencer un concert ou un disque sur un instrument et l’achever sur un autre paraît étonnant, mais cela change toute l’interprétation. On dévoile alors tellement de choses. À l’époque actuelle où prévaut le perfectionnisme quasi fanatique de l’enregistrement, la réalité– imparfaite – du pianoforte est un retour sain aux fondamentaux. 

Comment êtes-vous venue au pianoforte ?
Il y a une vingtaine d’années, je n’avais aucune idée de ce dont il s’agissait et j’avais même un peu de mépris pour les instruments anciens. Je laissais volontiers cela aux spécialistes dont on disait qu’ils n’avaient pas assez de technique pour utiliser le piano « moderne »… Bref, une succession d’a priori.
 
Suite à lire dans le nouveau numéro de Pianiste ! (n° 104, mai/juin 2017)


CRITIQUE CD : 

Mozart : Fantaisie en ré mineur K.397. Sonate K.570. Clementi :Sonates opus 23 n°2 et opus 50 n°3 « Didone abbandonata – SceneTragiche » (La Dolce Volta).



Vanessa Wagner fait se côtoyer le pianoforte et le piano, comme elle associe Mozart (1756-1791) et Clementi (1752-1832). Proches et différents. « C’est un compagnonnage », explique-t-elle, ajoutant que la pratique de l’instrument ancien a affiné le toucher de son cousin moderne : « Plus de subtilité, de clarté et de délié dans le phrasé. » Il n’est pas, bien sûr, question de se livrer à une fastidieuse liste des qualités et des défauts des deux instruments, et il vaut mieux se réjouir d’une telle ouverture d’esprit.
Aux commandes d’un Brodmann de 1814 du musée de la Musique superbement ­enregistré, la pianiste propose une lecture d’une spontanéité enthousiasmante dans la Fantaisie de Mozart. La première section, en triolets arpégés, semble improvisée, soumise au bon vouloir de l’inspiration et donc guidée par un léger ­rubato. Elle contraste alors avec la partie suivante, balisée de blanches régulières et portée par un élan continu. Assise face à son Yamaha CFX, l’artiste conserve une lisibilité des lignes identique et la même souplesse du toucher. Ses doigts rebondissent régulièrement sur les trois temps du premier mouvement de la Sonate K.570 et esquissent un sourire mutin dans le finale.Les deux pièces de Clementi profitent du même traitement musical et digital où la légèreté du geste n’interdit jamais l’intensité de l’expression. La Sonate opus 50 n°3, sous-titrée « Didone abbandonata » et conçue comme une scène d’opéra sans paro­les, évolue du grave premier mouvement en rythmes pointés vers le tumulte du dernier avec une logique irrépressible. « Mon but n’est pas de prouver quoi que ce soit », confie Vanessa Wagner. Son disque n’est pas une leçon : il rappelle seulement que l’instrument reste un outil dont l’efficacité dépend du talent du musicien. 

P. V.

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz