Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Concerts / COMPTE-RENDU : JULIE ALCARAZ A LA SHLP

COMPTE-RENDU : JULIE ALCARAZ A LA SHLP

Par Clément Serrano / Jeudi 11 mai 2017
Agrandir l'image : Julie Alcaraz
Julie Alcaraz © SDP
Diminuer la taille des caractères de l'article : COMPTE-RENDU : JULIE ALCARAZ A LA SHLP Augmenter la taille des caractères de l'article : COMPTE-RENDU : JULIE ALCARAZ A LA SHLP Imprimer l'article : COMPTE-RENDU : JULIE ALCARAZ A LA SHLP
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : COMPTE-RENDU : JULIE ALCARAZ A LA SHLP
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : COMPTE-RENDU : JULIE ALCARAZ A LA SHLP
Voter (0)
Julie Alcaraz interpréta hier soir, à la Société Historique et Littéraire Polonaise de Paris, un récital mêlant Haydn, Chopin, Debussy, Albeniz et Sacan. Compte-rendu.

Possédant une activité instrumentale diversifiée - violoncelle, voix et piano - Julie Alcaraz fit la démonstration d'une souplesse et d'une articulation lyriques qui auraient satisfait Chopin, lui qui répéta sans cesse qu'il fallait "chanter avec les doigts" ou que le poignet devait être à la main ce que la respiration était à la voix.
On sentit en effet le désir d'évoquer un langage d'outre-tombe, avec sa rigueur propre et ses inflexions, celles-là mêmes qui formuleront l'argot visionnaire de ses successeurs. 
La Sonate L. 31 Hob.XVI:46 de Haydn ne fut pas ce qu'il y avait de mieux - certaines fin de phrases, un peu précipitées. Mais la grande qualité de son interprétation résida dans son aisance à faire de la mélodie un propos riche et constructif, proposant ainsi une interprétation originale et non une énième citation sonore.
Après les premiers mots, l'assurance du discours : une Grande polonaise brillante de Chopin débordant de vitalité et de virtuosité technique, garantissant moult applaudissements, et avant ça, moult sonneries dans le public : sms qui sifflent, téléphone qui vibrent, voix spectrale d'une Beyoncé plus en forme que jamais... Cette série d'incidents prit heureusement fin avant l'oeuvre suivante : le Prélude intitulé "Voiles" de Debussy, livré ici avec de belles couleurs impressionnistes et une élégance certaine.
S'en suivirent les pièces Evocation et Triana d'Iberia, oeuvre célèbre du compositeur espagnol Albeniz. L'on vit la pianiste plongée dans ses racines, savourant chaque note avec un délice digne des plus beaux Jardins d'Espagne. 
En guise de final, la Toccata de Pierre Sancan, offrant un dynamisme rafraîchissant et une belle dextérité. Un tonnerre d'applaudissements donc, pour Julie Alcaraz !

Clément Serrano




Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz