Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Évènements / LOGES A BONNE ENSEIGNE

LOGES A BONNE ENSEIGNE

Par Stéphane Friédérich / Vendredi 23 juin 2017
Agrandir l'image : Vanina Paoli
Vanina Paoli © Dominique Horhan
Diminuer la taille des caractères de l'article : LOGES A BONNE ENSEIGNE Augmenter la taille des caractères de l'article : LOGES A BONNE ENSEIGNE Imprimer l'article : LOGES A BONNE ENSEIGNE
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : LOGES A BONNE ENSEIGNE
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : LOGES A BONNE ENSEIGNE
Voter (0)

Cofondatrice des Maîtres du Piano et présidente de la chambre syndicale des métiers de la musique, Vanina Paoli évoque l’originalité de ce réseau de revendeurs de pianos acoustiques et de claviers numériques.



Rappelez-nous la genèse de la création des Maîtres du Piano ?


En 1994, les premières discussions entre 4 professionnels de région parisienne et le sentiment commun qu'il fallait gagner en force et trouver sur le marché des positions plus valorisantes notamment sur les métiers techniques. L'idée qu'il fallait aussi une nouvelle forme de communication, plus moderne, plus attrayante, et sur de grands médias. La certitude que le marché du piano nécessitait une vitrine plus adaptée à notre époque pour ne pas "se ringardiser", ce milieu étant en effet très replié sur lui même, avec une forte tendance à rester sur des acquis d'époques révolues.Nous avons créé des outils de communication communs, trouvé une identité visuelle, un nom, fonder ce GIE qui permettait de laisser à chacun son indépendance, proposer une charte de qualité, valoriser notre expertise technique, ce qui a entraîné naturellement l'envie de proposer des marques choisies , afin de renforcer notre communication.Notre enseigne, unique en son genre, est désormais connue dans toute l'Europe, hommage rendu à la qualité des services proposés.



Quels ont été les problèmes rencontrés ?


Nous voulions être représentés sur toute la France, il a donc fallu parcourir le pays en quête d'adhésions, et finalement nous gardons un excellent souvenir de cette aventure, qui s'est plutôt bien passée, entraînant de passionnantes rencontres.

Nous nous sommes évidemment heurtés aux réseaux d'importateurs déjà constitués et aux grandes marques hégémoniques, très arrêtées sur le contrôle de leur distribution.



Quelle a été l’évolution du réseau depuis sa création en 1995 ?


Les Maîtres du Piano ont trouvé leur place sur le marché en bousculant des habitudes, notamment en matière de communication : nous avons, par exemple, collaboré avec des chaînes de télé à l’identité forte sur des émissions à succès comme la « Nouvelle star ». Le piano acoustique y était particulièrement valorisé lors des séquences piano/voix. Nos 50 enseignes en réseau ont relayé tous ces événements. Les bancs d’essais de magazines comme Pianiste, avec leurs palmarès techniques, ont également contribué à notre notoriété. Ce sont les médias qui sont alors venus vers nous, pour nous proposer des partenariats dans des domaines de plus en plus variés. Notre site, Piano­shop, est devenu le mieux référencé de France et ses pages de pianos d’occasion certifiés MDP connaissent un réel engouement.



Quelles ont été les marques de piano choisies et pourquoi ?


Notre comité technique a d’abord sélectionné Seidl, un piano tchèque de qualité, et cette toute première réussite nous a poussés à créer Keilberg, notre propre marque, nous permettant de choisir nos importations et de maîtriser les prix. Attachés à la compétence française, nous avons relancé les pianos Erard avec Alain Segui et remporté aussitôt l’adhésion de ­notre clientèle, jusqu’à la fermeture de l’usine d’Alès. Puis, dans le tourbillon des importations chinoises, la rencontre avec Wendl & Lung devenu Feurich a, depuis 2004, rencontré le succès que l’on sait. Les Maîtres du Piano ont réussi l’un des seuls lancements de marque en France depuis des dizaines d’années. Nous distribuons également depuis longtemps avec fierté la marque August Förster, fleuron de la facture allemande. Sont venus s’ajouter à nos exclusivités les pianos Petrof, fabriqués entièrement en Europe, un retour aux fondamentaux. Ce sont nos compétences collectives qui ont permis d’obtenir ces excellents résultats.



Quelle est la répartition actuelle entre les claviers numériques et les pianos acoustiques ?


C’est en nous appuyant sur des outils innovants, comme Les Clés du piano édité tous les ans en septembre à ­l’intention de nos clients, que nous avons intégré cette mutation du marché. Les avantages pratiques des claviers numériques et leur prix ont fini par séduire une clientèle pragmatique. Chez les MDP, il se vend à peu près autant d’acoustiques que de numériques. Sans négliger les services rendus par un numérique en constante évolution, nous restons, par essence, attachés à l’âme du piano, celui du bar, de la scène, du salon, d’une vie.



Quels ont été les événements médiatiques destinés au public (pétition pour la tolérance de l’heure musicale dans les immeubles et en 2017, les MDP sont partenaires de The Voice, par exemple) ?


Effectivement, c'est allé de la pétition à des émissions, populaires ou non, comme Prodiges, Incroyable talent qui a fait connaître notre crapaud rouge, Les Enfants de la Télé, La Parenthèse Inattendue et tant d'autres, impossible de tout citer après 22 ans d'existence !

Cette année The Voice avec ses 7 millions de téléspectateurs puis la belle soirée des Molière.

Mais aussi la radio, le cinéma, les festivals, les salons, les concerts à travers tout le pays et de grands partenaires comme la Fnac et même une mascotte, l'Ami Bémol, petit piano à queue en peluche, qui vient de boucler un rallye caritatif au Maroc ! Nous sommes toujours aussi enthousiastes et les Maîtres du Piano restent une aventure de tous les jours !



Comment voyez-vous l’avenir du réseau et de la pratique du piano en général en France ?


Les MDP affrontent sereinement l’avenir, malgré l’évolution du commerce, la baisse du pouvoir d’achat et un certain désenchantement ambiant. Bien sûr, des magasins disparaissent, des marques sont en danger et l’argent manque. Mais notre profession en a vu d’autres et la musi­que n’est pas en voie de disparition ! C’est avec une jolie nostalgie que nous penserons à l’ivoire, à l’ébène et au palissandre désormais menacés, mais nos enfants inventeront autre chose. J’aimerais que les promoteurs immobiliers installent des salles de musique à côté des appartements, comme les Américains ont aménagé des buanderies, pour que chacun puisse descendre jouer et partager avec les autres. Si la musique est un antidépresseur et qu’elle rend intelligent, elle a encore un bel avenir devant elle, et le piano, tout en émotions, aussi ! Les Maîtres du Piano seront là pour continuer de mettre à l’honneur un grand métier.


Propos recueillis par Stéphane Friédérich

pianoshop.fr

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz