Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Disques, DVD / Jazz / CRITIQUE CD : THE OSCAR PETERSON TRIO (1957-1962)

CRITIQUE CD : THE OSCAR PETERSON TRIO (1957-1962)

Par Jean-Pierre Jackson / Vendredi 30 juin 2017
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : CRITIQUE CD : THE OSCAR PETERSON TRIO (1957-1962) Augmenter la taille des caractères de l'article : CRITIQUE CD : THE OSCAR PETERSON TRIO (1957-1962) Imprimer l'article : CRITIQUE CD : THE OSCAR PETERSON TRIO (1957-1962)
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : CRITIQUE CD : THE OSCAR PETERSON TRIO (1957-1962)
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : CRITIQUE CD : THE OSCAR PETERSON TRIO (1957-1962)
Voter (0)

The Oscar Peterson Trio

Trio 1957-1962

3 CD Frémeaux FA 5674. 3 h 38





Outre deux extraits de concerts à l’Olympia en 1957 et 1958 avec son trio comprenant Herb Ellis à la guitare et Ray Brown à la contre-basse, ce coffret généreux offre les concerts inédits, toujours à l’Olympia, du trio où Ed Thigpen à la batterie remplace Herb Ellis en 1960, 1961 et 1962. La virtuosité affolante d’Oscar Peterson, la maestria imparable de ses nuances dynamiques, la séduction de ses appogiatures et de son phrasé à la puissance expressive inégalée sont une première raison de se précipiter. Mais le swing impérieux, la cohésion sans faille de ses accompagnateurs y ajoutent encore, si cela était nécessaire, une raison supplémentaire.

Rarement le piano aura à ce point rivalisé avec l’orchestre, rarement un simple trio aura donné l’exemple incomparable d’une telle plénitude de son, de variété de timbres, d’une respiration autant partagée et communiquée. Ballades, tempos vifs et médium s’enchaînent avec la même ivresse, la même joie dionysiaque qui par moments frise la fureur de jouer et, donc, de vivre. Les improvisations ne se cherchent pas, elles trouvent instantanément, comme par miracle (mais que de travail dans l’ombre), leur déroulement le plus naturel, nourri de modulations et de brisures rythmiques incandescentes. C’est là une des perfections possibles du trio de jazz. Ces fabuleux concerts, organisés par Frank Ténot et Daniel Filipacchi en­ accord avec Norman Granz, jusqu’alors demeurés dans les archives d’Europe 1, témoignent à chaque instant de la rigueur joyeuse, du swing roboratif des trois musiciens, de l’inventivité paraissant inépuisable du jeu d’Oscar Peterson, de l’incomparable assise de la contrebasse de Ray Brown et du goût impeccable d’Ed Thigpen ; et, au-delà, d’un véritable âge d’or dont la résurrection constitue une inestimable offrande.


Jean-Pierre Jackson

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz