Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Actualités / Concerts / LA BOHÈME AUX LISZTOMANIAS !

LA BOHÈME AUX LISZTOMANIAS !

Par Jany Campello / Lundi 30 octobre 2017
Agrandir l'image :
© Pierre Anthony Allard
Diminuer la taille des caractères de l'article : LA BOHÈME AUX LISZTOMANIAS ! Augmenter la taille des caractères de l'article : LA BOHÈME AUX LISZTOMANIAS ! Imprimer l'article : LA BOHÈME AUX LISZTOMANIAS !
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : LA BOHÈME AUX LISZTOMANIAS !
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : LA BOHÈME AUX LISZTOMANIAS !
Voter (1)


Entre le 22 et le 27 octobre, un vent de Bohême a soufflé à Châteauroux. « La Bohème de Liszt », tel fut le thème de la seizième édition, imaginée et bâtie par Jean-Yves Clément, directeur artistique du festival les Lisztomanias, avec l’appui de son conseiller musical et historique, Nicolas Dufetel. Concerts, récitals, mais aussi conférences, master classes, et ateliers pour enfants, ont rythmé ces six jours aux accents tziganes et lisztiens. Retour de vagabondage musical.


Liszt mais aussi Dvorák, Brahms et même Ravel, gens du voyage chacun à leur manière, à travers l’Europe, la musique, leur pensée, leur histoire, leurs liens, ont été convoqués pour un tourbillon de rhapsodies,czardas, valses et pèlerinages contés en années. Premier concert de notre périple, celui de Jean-Paul Gasparian, à la chapelle des Rédemptoristes. Ce lieu admirablement restauré, pouvant accueillir 150 personnes, et délaissé depuis des lustres par l’Eglise, a été transformé en petit auditorium. Le piano y sonne fort bien, niché dans l’abside au pied d’un Liszt-Christ qu’on dirait en croix, jouant sur son clavier, à vrai dire une curieuse sculpture, à la fois macabre et drôle!


Jean-Paul Gasparian: le son de l’élégance

Jean-Paul Gasparian, joue pour commencer les Fantaisies opus 116 de Brahms. Le compositeur qui dans sa jeunesse a bourlingué de tavernes en auberges a maintenant vieilli. Ses derniers opus sont ramassés, introspectifs. Jean-Paul Gasparian n’a que 22 ans et pourtant il a déjà un son à lui, un beau son velouté, rond, profond, dense, riche, soigné. Un son pensé. Un son pesé. On pourrait multiplier les qualificatifs à l’envi. Ce son, il le met au service de sa conception musicale, d’une maturité sidérante, qui donne à ses Brahms sitôt les premiers accords joués, une intériorité, une présence incomparables. Impeccablement construit, son jeu ne perd jamais l’équilibre, a une stabilité à toute épreuve, même dans les fantaisies les plus tourmentées, et agitées. Le "borderline", c’est Schumann, pas Brahms! Et notre pianiste est la raison gardée. Nous installant dans une écoute que d’autres pourraient juger par trop confortable, Il nous livre des brumes et des bourrasques intérieures, des interrogations, des silences suspendus, du presque rien…et dans la pensée de chaque note, la résonance des basses, profondes, dans lesquelles se lovent les courbes et les échappées mélodiques, un legato somptueux.


Les Valses nobles et sentimentales de Ravel apportent leur brin de distante légèreté, jouées avec la réserve qui sied à la plus grande élégance. Jean-Paul Gasparian donne aux dissonances ravéliennes le mordant voire le cinglant, le scintillant, l’étrangeté énigmatique au fil des particularités des pièces. Cette fois les basses se font discrètes, laissant aux hémioles de la main droite le pouvoir de faire échapper ces danses à la pesanteur terrestre, tels les mirages de nos rêves.


Après l’auteur de Tzigane, et ses réminiscences viennoises, on en vient à Liszt, et au cœur du sujet avec les douzième et sixième Rhapsodies Hongroises. Le piano se fait plus brillant, plus insolent stylistiquement et techniquement. La douzième commence dans les sonorités du cymbalum, dont l’effet est judicieusement obtenu par le pianiste grâce à une pédale à peine soulevée, créant les frottements de ses résonances. Gasparian passe du coq à l’âne avec une facilité déconcertante, et tout en gardant cette aristocratie du jeu qui le distingue, en libère l’énergie jouissive au fil de l’œuvre. Dans la sixième Rhapsodie rarement entendue au concert, il oppose la rythmique très affirmée du début à un passage central superbement stylé, slave jusqu’au bout des ongles et dans l’esprit gypsy du violon tzigane. Elle se termine dans la frénésie de la danse, à laquelle il n’oppose aucune résistance, laissant libre court à l’accélération et au crescendo final. La performance musicale de ce pianiste maitrisant tout de la technique à la texture sonore, perfectionniste de la ligne, provoque les applaudissements nourris du public, auquel il offrira le plaisir de deux études de Rachmaninov et l’émotion du Nocturne opus posthume en do dièse mineur de Chopin. On ne peut que s’incliner devant un tel musicien! Il faudra guetter la parution de son premier CD consacré à Rachmaninov, Scriabine et Prokofiev en 2018, chez Evidence Classics: attendons-nous aux plus belles promesses!


Jany Campello

Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz