Espace Pédagogie

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 67 N° 4

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
CHOPIN : MAZURKA OP. 63 N° 3

Les conseils d'Alexandre Sorel

26 juin 2015 | 17H58
BACH : FANTAISIE CHROMATIQUE BWV 903
Nos Partenaires

MUSÉE WÜRTH

Festival Piano au Musée Würth du 28 octobre au 6 novembre 2016.
Logo de notre partenaire MUSÉE WÜRTH

SALLE COLONNE

Pianiste enregistre ses DVD dans ce lieu unique de répétitions et de concerts à Paris.
Logo de notre partenaire SALLE COLONNE

COLIN LAURENT

Réalisation et captation de tout projet musical, en France et à l'étranger, pour DVD, web ou TV.
Logo de notre partenaire COLIN LAURENT
Bancs d'Essai / Pianos acoustiques / FEURICH 122 UNIVERSAL

FEURICH 122 UNIVERSAL

Par Bernard Désormières / Vendredi 2 septembre 2011
Agrandir l'image :
Diminuer la taille des caractères de l'article : FEURICH 122 UNIVERSAL Augmenter la taille des caractères de l'article : FEURICH 122 UNIVERSAL Imprimer l'article : FEURICH 122 UNIVERSAL
Imprimer
Partager sur les réseaux sociaux l'article : FEURICH 122 UNIVERSAL
Partager
S'abonner au flux RSS de Pianiste Magazine Voter pour l'article : FEURICH 122 UNIVERSAL
Voter (2)

Feurich est une marque allemande prestigieuse fondée en 1851. En 2012, elle proposera une nouvelle gamme de pianos 100 % allemands. Le modèle testé ici n’appartient pas à cette gamme. Il est produit en Chine. 

Sa conception diffère des futurs Feurich allemands. Quatre Feurich « chinois » (115, 122, 125, 133 cm) remplacent désormais les pianos droits conçus par l’Autrichien Wendl & Lung et produits en Chine. Depuis cet été, ils bénéficient d’améliorations apportées par le facteur allemand Rolf Ibach. Nous testons ici le 122 Universal. 

Descriptif

Avec console et roulettes, ce piano de taille moyenne assez élégant et dont le meuble est en médium fin, est doté d’un ralentisseur de cylindre. Le couvercle peut rester entrouvert grâce à une petite béquille. Un raidisseur sur la face interne du panneau avant supérieur évite tout voilage. Des taquets permettent de fixer ce panneau.Les sept lettres de Feurich sont incrustées sous le large pupitre de 80 cm, bien positionné. On retrouve le nom sur le cadre métallique. La couleur orangée de celui-ci est spécifique à la marque. On la retrouve sur de nombreuses parties fixes de la mécanique, lui conférant une unité esthétique originale. À l’arrière du piano, le barrage est constitué de deux larges poutres en bois. Le montage en cordes est très classique, sans agrafes, avec des chevilles tourillonnées. Le chevalet des basses est de type suspendu. La table d’harmonie, pièce maîtresse, est en multicouches, plaquée d’épicéa, mais non massive.La mécanique chinoise optimisée par Rolf Ibach est dotée de têtes de marteaux avec sous-garniture, apparemment faciles à harmoniser. Quant aux touches de clavier, elles sont suffisamment longues pour un enfoncement correct. Les longs pilotes reliant le clavier à la mécanique sont en laiton. Nous apprécions le solide et rigide plateau de clavier réalisé en fonderie d’alliage léger, une spécificité de la marque. Les pédales forte et douce, bien positionnées et d’une bonne fermeté, bénéficient de tringles horizontales en bois.

Toucher et rendu sonore

L’impression générale est très positive : bonne sensation sous les doigts, clavier assez facile à jouer avec des mouches d’enfoncement pas trop dures. Pas de problème particulier de contrôle du jeu, en répétition ou bien dans des nuances extrêmes. C’est très bon ! La couleur sonore, sans être aussi riche que celle d’un bon piano allemand, est assez plaisante et facilite une bonne expression. La réponse correcte en dynamique permet de faire chanter l’instrument si l’on articule suffisamment. La hauteur de 122 cm permet d’obtenir des basses assez confortables et correctement définies. Le modérateur, d’une bonne efficacité, est très facile à enlever.


Conclusion

Ce piano de taille moyenne très bien pensé et assez bien fini est proposé à un prix vraiment très attractif. Il séduira les débutants amateurs et pianistes de niveau moyen qui, grâce à un jeu très intentionné obtiendront des résultats musicaux assez plaisants sur un instrument bien réglé, accordé et harmonisé.


Clavier, confort de jeu : très satisfaisant
Réponse en pp : correcte
Amplitude dynamique : bonne avec un jeu très articulé
Puissance : bonne ampleur sonore, bon équilibre entre les registres
Couleur sonore : plaisante, peut chanter
Aigus : clairs, non clinquants
Médiums : assez ronds
Graves : assez puissants, définition correcte
Pédales : bonne forme et fermeté

Hauteur : 122 cm
Spécificités : support clavier en fonte d’aluminium, ralentisseur
Ébénisterie : noir (avec accastillage laiton ou chrome) ou couleurs (N.C.)
Pronostic de durabilité : moyenne
Usage : amateurs, débutants, voire étudiants avancés
Origine : Chine. Conception austro-germanique
Prix indicatif : 3 900 euros en noir, 4 100 euros en couleur

Importé par Les Maîtres du Piano.
Abonnez-vous
à Pianiste
LES OFFRES DE PIANISTE
Retrouvez PIANISTE soit en Magazine ou sur Ipad ou sur Iphone

Abonnez-vous à Pianiste



Retrouvez tous les numéros de Pianiste ou abonnez-vous au magazine

Les DVD leçon de Piano

La boutique Pianiste


Retrouvez les DVD "leçons de Piano" par Pianiste et notre sélection de CD et DVD

 
  Retrouvez-nous sur smartphone et tablette
Déjà abonné ? Accédez à votre espace et gérez votre abonnement
Google Play App Store

Les sites du réseau Groupe Express-Roularta :

Copyright © 2011-2017 PIANISTE MAGAZINE | Nous contacter | Plan du site | Mentions légales | Charte de l'utilisateur | Publicité
Powered by Walabiz